Accueil | Publications | Écrire à plusieurs | Mots qui rient | Carterie | Expositions | Idées et trucs | Annonces | Cadeaux


Espace au Quotidien - Archives

2016
Archives
2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009 2008

espace
Programme des activités en France - en Israël

RECHERCHE :
(Clavier) Ctrl + F

ACTIVITÉS CULTURELLES EN FRANCE

À l'occasion du 400è anniversaire de la mort de Cervantès

RENCONTRE ET CONFÉRENCE
Victoire pour Don Quichotte
de Dominique Aubier

samedi le 7 mai 2016 à 15 h
au Lapin Agile, à Paris

Don Quichotte est le roman le plus célèbre et admiré au monde. Certes, nous connaissons le Chevalier et son inséparable compagnon Sancho. Nous connaissons les Moulins à vent et Dulcinée du Toboso… Mais que savons-nous d'eux réellement, au-delà des apparences littéraires ?
Il y a 400 ans disparaissait son auteur, Cervantès, emportant avec lui son secret : qui est Don Quichotte ? Quel impact a-t-il imprimé sur le cours de notre civilisation ? Quel est son message ? Qu'en avons-nous retenu ? Avons-nous intégré la grandeur universelle de sa leçon ?
Savez-vous qu'en recourant au texte original de Cervantès, on voit surgir tout autre chose que ce que l'écume de surface donne à voir ? Qui pourrait croire qu'à la barbe de l'Inquisition — et de l'érudion conventionnelle —, Cervantès ait écrit là un ouvrage crypté... en araméen et en hébreu ? Serait-ce le véritable secret de Don Quichotte, un livre prophétique ?
L'écrivain Dominique Aubier, auteur d'une remarquable série d'exégèses a mis au jour le Code de Don Quichotte. Dominique Blumenstihl-Roth qui a été son élève pendant 28 ans, (en fidèle Sancho) présente le Secret de Don Quichotte dans une conférence dédiée à la mémoire de son Maître...

La Victoria de Don Quijote
DON QUIJOTE se edita en 1605 y conoce enseguida una gloria que jamás se va a extinguir. El Quijote, con la Biblia, es la obra más leída del mundo. ¿Cuál es el secreto de Don Quijote? Dominique Aubier dedicava su vida en resolver este misterio. A lo largo de su investigación, esa escritora —una vida de búsqueda y investigaciones para llegar a comprenderlo— llega a ser una experta en Kaballah hebraica.
Gracias a esa herramienta, ella será la primera en abrir el simbolismo de Don Quijote, decodificándolo y liberando su sentido oculto.
El ingenioso hidalgo Don Quijote de la Mancha... más que simplemente una novela !
La Victoria de Don Quijote. Conferencia de Dominique Blumenstihl - Roth para dar homenaje a Cervantes, Don Quijote y Dominique Aubier.

Cabaret AU LAPIN AGILE
22 rue des Saules
Paris 18è Mº Lamarck
Réservations et renseignements : 01. 46. 06. 85. 87
ou Frédéric au 06. 47. 80. 21. 07


Nous remercions le Lapin Agile qui nous prête gracieusement la salle.
Ed. M.L.L - La Bouche du Pel BP 16 - 27 240 DAMVILLE

Retour haut de la page

THÉÂTRE KHAN
FRANCIS HUSTER
AMOK
L'Énigme Stefan Zweig
-  Jerusalem 15/06/2016
-  Netanya 16/06/2016
-  Tel Aviv 19/06/2016 et 20/06/2016
AMOK, Stefan Zweig
Francis Huster récidive avec Amok dans une mise en scène de Steve Suissa qui entend recréer sur scène la beauté mystérieuse du trans­atlan­tique L'Océania voguant de Calcutta à Londres sous les étoiles.
Le héros, Zweig lui-même, y croise un médecin de Malaisie revenant lui aussi en Europe, non pas pour retrouver les siens mais pour fuir.
Il raconte alors entre whisky et larmes son incroyable et tragique destinée au cours de laquelle la folie, l'amour, la mort, le crime, vont précipiter le drame.
L'héroïne, une sublime anglaise tombée enceinte, supplie ce médecin de l'avorter. Nous sommes en 1922 aux Indes.
Amok nous emporte dans un voyage inoubliable, romantique et magique...
http://khan.co.il/

Retour haut de la page

VICE-VERSA

Mercredi 26 Octobre à 18h30
MYRIAM TANGY présentera son recueil de photographies
MEHITZA - Ce que Femme Voit
Myriam Tangi est peintre, photographe et poète. Vous vous souvenez peut-être des ateliers d'écriture qu'elle a animés à la librairie.

A travers ses photographies, peintures et poèmes, Myriam explore les différents aspects de son identité – en tant que Juive, femme et artiste.
Dans « Mehitza - Ce que femme voit », Myriam Tangi explore, à travers une cinquantaine de photographies, la séparation opérée dans la synagogue entre l'espace réservé aux hommes et l'espace réservé aux femmes, soit en hébreu la mehitza (division). Avec un regard résolument subjectif, cet essai photographique retrace l'expérience féminine au sein des différentes communautés du judaïsme contemporain (orthodoxes, traditionnelles, massorti, libérales…), et s'interroge plus largement sur les territoires masculin et féminin dans le monde juif.
Les photographies de Myriam nous offrent une vision artistique, une fenêtre sur les sentiments et expériences des femmes se tenant derrière la mehitza. Dans cet ouvrage, le travail photographique de Myriam est entrecoupé d'essais écrits par des intellectuels juifs contemporains de renom (français, américain, israélien). Ensemble, cela offre une analyse fascinante du concept de séparation dans le judaïsme.
Mehitza. Ce que femme voit est un voyage artistique, intellectuel et spirituel qui dévoile la complexité du judaïsme contemporain.

Dimanche 25 septembre à 18h30
En grande première
Daniel Sibony
présentera et signera son dernier ouvrage (qui paraîtra le 21 septembre) aux Editions Odile Jacob

Un certain vivre ensemble
Musulmans et juifs dans le monde arabe

Pendant près de treize siècles, le monde arabe a eu dans son vaste territoire de fortes minorités juives ; cela a donné lieu à un certain « vivre-ensemble ».
Il importe de mieux savoir comment il s'est déroulé, pour comprendre comment il a pu se conclure par un départ massif des populations juives. D'autant plus qu'aujourd'hui le « vivre-ensemble » est devenu une ritournelle, non pas dans le monde arabe, où ce n'est pas à l'ordre du jour, mais dans les régions d'Europe à forte présence islamique.
Ce livre apporte les éléments nécessaires afin d'appréhender avec rigueur et profondeur l'un des problèmes majeurs de l'islam, celui de son rapport à l'autre et, plus généralement, le rapport d'une majorité à des éléments singuliers qui interrogent son origine.

Daniel Sibony est psychanalyste et écrivain. Il est l'auteur d'une quarantaine d'ouvrages dont Don de soi ou partage de soi ?, Lectures bibliques, De l'identité à l'existence et, plus récemment, Le Grand Malentendu. Islam, Israël, Occident.

Lundi 11 juillet à 18h30
Présentation de la revue
L'HISTOIRE
par Julien Loiseau
Historien, directeur du CRFJ
Juifs de Pologne, de l'âge d'or aux pogroms
Créé en 1978, le magazine L'Histoire affirme l'ambition de constituer "un moyen d'information permanent sur tout le champ de la recherche historique".
Depuis quelques années, la polémique fait rage sur l'antisémitisme en Pologne, notamment à propos des livres de l'Américain Jan T. Gross.
Le dossier de L'Histoire instruit sans indulgence ce procès.
Au-delà, il rappelle qu'au XIIIe siècle, la Pologne accueille les Juifs d'Europe qui y ont connu un véritable âge d'or. Au XVIIIe siècle, le pays compte la moitié des Juifs du monde.

1er juin à 18h
LECTURE-DÉBAT
Le Cercle de lecture-débat, animé par le Dr Gilles Morali, se réunira pour parler de deux livres d'Umberto Eco, parus en livre de poche.
Numéro zéro
"En 1992, à Milan, un groupe de journalistes, cinq hommes et une jeune femme, sont embauchés pour créer un nouveau quotidien qu'on leur promet dédié à la recherche de la vérité, mais qui se révèle un pur instrument de calomnie et de chantage.
Ils fouillent dans le passé pour mettre en page leur "numéro zéro", et c'est le présent qui leur saute au visage...
"L'ombre de Mussolini, donné pour mort, domine tous les événements italiens depuis 1945" : est-ce là le délire d'un journaliste d'investigation paranoïaque ? Mais alors, pourquoi le retrouve-t-on assassiné un beau matin ?
Attentats, tentatives de coups d'Etat, empoisonnements, complots, stratégie de la manipulation, de la désinformation et de la tension : quand tout est vrai, où est le faux ?"
Lector in fabula
essai dans lequel Umberto Eco s'interroge sur le rôle du lecteur mais aussi sur le rôle de l'écrivain et la relation qui se noue entre les deux.

Mardi 7 juin à 18h30
RENCONTRE
avec Patrick Arfi qui vient d'éditer le
Dictionnaire insolite de Jérusalem
aux éditions Cosmopole
"Perchée sur une colline, drapée dans sa sainteté, Jérusalem nargue le monde depuis plus de trois mille ans. Sa mémoire tentaculaire en fait l'eldorado des archéologues et des idéologues.
Elle n'est pourtant pas qu'une ville-musée figée dans le temps, et la Jérusalem moderne n'a rien à envier à Tel Aviv qu'on lui oppose toujours : elle a ses bars, ses palaces, ses constructions contemporaines, son marathon, ses énergies.
Carrefour spirituel, épicentre d'un conflit sans fin, confluent de rêves messianiques et missionnaires, elle ne peut pas être une cité comme les autres. A l'ombre des prières et des rites, des prophéties et des tragédies, Jérusalem n'a jamais été aussi humaine et vivante."

Mercredi 15 juin entre 12h et 13h
RENCONTRE
Rencontre exceptionnelle avec Francis Huster qui dédicacera son livre "L'énigme Stefan Zweig".
Vous pourrez l'approcher, lui parler, plus intimement et plus chaleureusement que le soir à la représentation au théâtre!!!
Francis Huster parlera de ses livres et des deux pièces de théâtre qu'il interprète en Israël l'une tirée de son roman "L'énigme Stephan Zweig" et "Amok" de Stephan Zweig.
Family killer
le livre de poche
Eté 2013. Un père tue sa femme et ses enfants de sang-froid avant de disparaître dans la nature.
Après des semaines d'enquête infructueuse, la police contacte François Holzer, ex-flic au passé tourmenté et aux méthodes peu orthodoxes"
L'énigme Stephan Zweig
Francis Huster cherche à percer l'énigme Zweig à partir d'une autopsie minutieuse de sa vie, de Vienne à New York, de Paris à Rio, de Berlin à Londres. Il pense avoir découvert la nature profonde du génial écrivain et la vraie raison de sa mort : Zweig s'est tué pour se punir d'une faute impardonnable à ses yeux..."
Vice-Versa

Retour haut de la page

CRFJ - CENTRE DE RECHERCHE FRANÇAIS À JÉRUSALEM
CONFÉRENCE

♦  LES JUIFS DU MAGHREB À LYON :
DE L'INTÉGRATION AU REPLI COMMUNAUTAIRE ?
Le mardi 14 juin 2016 à 18h30 au CRFJ

de Frédéric Abécassis, maître de conférences en histoire contemporaine à l'École normale supérieure de Lyon et membre du LARHRA.
Le conférencier présentera l'enquête réalisée à Villeurbanne et récemment publiée sur les parcours de vie de 18 femmes, conduite dans le cadre de la LICRA.
Il mettra cette enquête en perspective avec son propre parcours de recherche, des écoles étrangères d'Egypte aux migrations des juifs du Maghreb, et avec une étude quantitative en cours des kitoubot conservées à la synagogue consistoriale de Lyon.
Sur la base de ces éléments, il s'agira de s'interroger sur les concepts d'intégration et de communautarisme qui constituent à la fois les deux pôles et les limites symboliques des parcours migratoires.

Frédéric Abécassis est né à Casablanca.
Agrégé d'Histoire, il a enseigné en Égypte, puis à l'École normale supérieure de Lyon où il est actuellement maître de conférences en histoire contemporaine et membre du LARHRA.
Il est rédacteur en chef de la revue L'Année du Maghreb, présente sur le portail Revues.org.
Ses recherches portent sur l'histoire de l'enseignement en Égypte à l'époque contemporaine, les processus de construction communautaire en situation coloniale, en Égypte et au Maroc, et l'histoire des diasporas post-coloniales au départ du Maghreb.

♦  JUDAÏSME ET POLITIQUE
Le mardi 19 avril 2016 de 14h00 à 18h00
PROGRAMME
Danny Trom : présentation
Gilles Hanus : "La place du politique : Sartre, Lévinas, Benny Lévy"
Annabel Herzog & Ivan Segré : Commentaires et discussion

Gilles Hanus, directeur des Cahiers d'études lévinassiennes, enseigne la philosophie. Ses travaux sont consacrés à Benny Lévy, dont il a été l'élève de longues années durant, Jean-Paul Sartre, Emmanuel Levinas et Franz Rosenzweig. Il a récemment publié L'Épreuve du collectif, Verdier, 2016 ; Benny Lévy. L'éclat de la pensée, Verdier, 2013 ; Penser à deux ? Sartre et Benny Lévy face à face, L'Âge d'homme, 2013.

Professeure Annabel Herzog enseigne la pensée politique à l'Ecole de Sciences Politiques de l'Université de Haïfa. Elle est l'auteure de nombreuses publications, en anglais et en français, sur Emmanuel Levinas, Hannah Arendt, Jacques Derrida, Albert Camus, et autres. Elle est l'auteure de Penser autrement la politique (1997) et a dirigé le volume Hannah Arendt: totalitarisme et banalité du mal aux PUF, 2011.

Ivan Segré, franco-israélien, né en 1973 à Paris, est docteur en philosophie. Il a aussi étudié le Talmud en Israël plusieurs années. Il est notamment l'auteur du Manteau de Spinoza et de Judaïsme et révolution, parus en 2014 aux éditions La Fabrique.

♦  LES RESSOURCES INSOUPÇONNÉES DE L'INTEL­LI­GENCE COL­LEC­TIVE
Le mardi 12 avril 2016 à 18h30 au CRFJ
de Daniel Andler, professeur émérite à l'Université Paris-Sorbonne, chercheur associé au Centre de recherche français de Jérusalem.

Que se passe-t-il lorsque plusieurs personnes réfléchissent, décident ou agissent ensemble ?
Deux réponses sont couramment proposées : la première, pessimiste, est qu'en général elles font moins bien ensemble qu'elles ne feraient séparément ; la seconde, optimiste, est qu'elles font généralement mieux.
À l'heure des réseaux sociaux, d'internet, de la démocratie participative, les organisations, les entreprises, les gouvernements s'interrogent sur la possibilité d'une intelligence collective qui puisse pallier les insuffisances de l'intelligence individuelle. Les sciences cognitives et l'épistémologie sociale ont commencé à étudier la question de manière systématique. Elles distinguent plusieurs formes d'intelligence collective et cherchent à comprendre dans quelles conditions un collectif fait mieux que ses membres. Le pessimisme n'est pas plus justifié que l'optimisme béat : concevoir un dispositif performant d'intelligence collective requiert science et intelligence.

Daniel Andler a été mathématicien, spécialisé en logique, puis philosophe des sciences, occupant successivement des postes dans l'une puis l'autre discipline ; il est aujourd'hui professeur émérite de philosophie à l'Université Paris-Sorbonne (Paris IV) et membre senior honoraire de l'Institut universitaire de France.
Ses principaux travaux portent sur les sciences cognitives, domaine que sa double formation lui a permis d'investir sur le plan scientifique et philosophique, tout en contribuant à l'organisation du domaine au plan national et européen ; il a notamment fondé en 2001 et dirigé le Département d'études cognitives à l'École normale supérieure, ainsi que la Société de philosophie des sciences.
Il s'intéresse aujourd'hui aux interfaces entre sciences cognitives et sciences sociales et aux applications des sciences cognitives, notamment dans le domaine de l'éducation, en relation avec les technologies. Il travaille également sur les processus collectifs à l'œuvre dans les sciences et dans leur déploiement, ainsi que dans les décisions de politique publique.

♦  LE JUDAÏSME DE L'ARABIE ANTIQUE
Le mercredi 9 mars 2016 à 18h30 au CRFJ
Conférence animée par Christian Robin
Directeur de recherche émérite au CNRS

Le judaïsme était solidement enraciné en Arabie quand Muhammad fils de 'Abd Allah, le prophète de l'islam, a prêché sa réforme religieuse. On le sait par les auteurs de langues grecque et syriaque de l'Antiquité tardive et par la Tradition arabo-musulmane.
Cependant, on a d'ordinaire considéré ces sources manuscrites avec une grande suspicion. On a notamment douté que le Yémen antique (le royaume de Himyar) ait été juif et que ses rois aient dominé une grande partie de l'Arabie.
Depuis une cinquantaine d'années, les recherches archéologiques apportent des confirmations et des correctifs.
La découverte de dizaines d'inscriptions et de graffites au Yémen et en Arabie séoudite a mis en évidence que le judaïsme était enraciné en Arabie du nord-ouest dès les premiers siècles de l'ère chrétienne et qu'il a été dominant au Yémen à partir du IVe siècle. Le christianisme, qui a eu de nombreux adeptes dans les îles du golfe Arabo-persique et sur les côtes, ne s'est propagé au Yémen que tardivement dans quelques régions périphériques.
Désormais, ce n'est plus sur l'ampleur de la judaïsation qu'on s'interroge, mais plutôt sur la nature du judaïsme qui s'est répandu en Arabie à partir du IIe s.

Christian Robin, membre de l'Institut, est directeur de recherche émérite au CNRS. Il a créé et dirigé la Mission archéologique française en République arabe du Yémen et la mission franco-séoudienne de Najran (Arabie séoudite). Ses recherches portent sur l'histoire et les textes de l'Arabie et de l'Éthiopie antiques.

♦  JUIVES ET MUSULMANES.
GENRE ET RELIGION EN NÉGOCIATION
Le mercredi 20 janvier 2016 à 18h30 au CRFJ
Conférence animée par Lisa Anteby-Yemini
Chargée de recherche (CNRS) et chercheur associé au CRFJ

Cet ouvrage, issu d'une recherche originale, présente une approche comparative, qui reste encore peu étudiée, sur les pratiques religieuses contemporaines des femmes juives et musulmanes.
Chaque chapitre, rédigé "à quatre mains" par un(e) spécialiste du judaïsme et l'autre de l'islam, met en lumière convergences et divergences dans une analyse croisée de thématiques communes ayant trait au féminin.
Les textes adressent les questions de l'accès des femmes juives et musulmanes à l'espace du culte (mosquée, synagogue) et aux textes religieux (Torah, Coran, Talmud, Hadith), à leur étude et à leur interprétation, donnant lieu à de nouvelles exégèses féminines et à l'émergence de nouvelles fonctions religieuses (imams musulmanes, femmes-rabbins et autres rôles rituels) ; les débats sur le droit de la famille (mariage et divorce) et les stratégies de contournement de certaines normes ; les problématiques liées à la sexualité, la pureté, l'homosexualité féminine, l'avortement et la reproduction médicalement assistée, dans les textes sacrés et les pratiques des femmes dans l'islam et le judaïsme aujourd'hui.
www.mahj.org

Retour haut de la page

VICE-VERSA
Lundi 4 avril à 18h30
Rencontre-signature avec
Raphaël Jerusalmy
Autour de son livre
Les obus jouaient à pigeon vole

"Quand il s'est présenté au bureau de recrutement, comme volontaire, l'officier responsable a été pris de court. Il n'avait jamais vu ça, un poète qui s'engage. Un artiste qui demande à tenir un fusil.
Il n'était pas persuadé que ça plaise en haut lieu. D'un autre côté, il s'était dit que ça finirait par en faire moins, des artistes et des bohèmes, s'ils montaient au casse-pipe. Une bonne occasion de faire le ménage. Il avait apposé son cachet. Sans remplir l'article "profession" du formulaire d'inscription.
Après ça, tout avait marché comme sur des roulettes.
Les soldats avaient accueilli Kostro parmi eux. Les officiers lui avaient tapé sur l'épaule. Mon capitaine avait loué son courage. Comme si c'était plus dur de se battre, pour un poète, que ce ne l'était pour un fort des halles ou un notaire.
Alors que c'était bien plus facile. Apollinaire s'en était immédiatement rendu compte"

CERCLE DE LECTURE
Le mercredi 6 Avril à 18h00
nous parlerons du livre de H. Murakami,
"1Q84" T.1
aux éditions 10*18

Le passé - tel qu'il était peut-être - fait surgir sur le miroir l'ombre d'un présent - différent de ce qu'il fut.
Un événement éditorial sans précédent. Une oeuvre hypnotique et troublante, un roman d'aventures, une histoire d'amour, deux êtres unis par un pacte secret.
Dans le monde bien réel de 1984 et dans celui dangereusement séduisant de 1Q84 va se nouer le destin de Tengo et d'Aomamé...
Lundi 7 mars à 18h30
RENCONTRE-SIGNATURE
avec Alexandra Laignel-Lavastine
Autour de son dernier essai
La Pensée égarée
Islamisme, populisme, antisémitisme :
Essai sur les penchants suicidaires de l'Europe (Grasset 2015)

Par quel chemin de capitulation en est-on arrivé aux sanglantes journées de Janvier-2015 ?
Pour comprendre l'égarement de notre début de siècle, cet essai vigoureux explore plus d'une décennie de « trahison des clercs ». Celle d'intellectuels passés maîtres dans l'art de s'aveugler par incapacité à admettre que le Mal puisse parfois surgir du camp du camp des anciens damnés de la terre - réputé être celui du Bien.
Entre illusions politiquement correctes et tentations politiquement abjectes, nous faisons le lit d'une Europe d'extrême droite.
Bien-pensants et mal-pensants, qui s'imaginent croiser le fer, ne voient-ils pas qu'ils ne cessent de faire monter ensemble les deux plus grands périls de l'époque : le national-populisme d'un côté, l'islamisme de l'autre ?
Deux mondes en crise se retrouvent aux prises sur le Vieux Continent : l'européen, désemparé par son basculement dans la mondialisation et le musulman, hanté par sa grandeur perdue. Là réside l'explosive nouveauté de notre temps.
Si nous ne renouons pas avec la part lumineuse de la culture européenne, c'est un monde de cendres que nous lèguerons à nos enfants. À moins qu'on ne préfère écrire avec Kafka au premier jour de la Grande Guerre : « Cet après-midi : piscine ». Avec un autre sens de la tragédie qui s'annonçait...

Quelques extraits de presse
« Un livre choc ! Alexandra Laignel-Lavastine nous réveille ! », Daniel Cohn-Bendit sur Europe 1
« Un essai auquel les événements donnent tragiquement raison » Le Figaro
« Le livre de la semaine : à lire d'urgence ! », Actualité juive
« Une analyse lumineuse et implacable des défis civilisationnels auxquels la France et l'Europe sont aujourd'hui confrontés » L'Opinion indépendante
« Un essai incisif où la philosophe lance un cri d'alarme. Car il s'agit à ses yeux d'éviter deux écueils : d'un côté la montée du national-populisme, fait de fantasmagories racistes ; de l'autre, la cécité multiculturaliste qui détruit toute prise de conscience et paralyse l'action […] Entre ces deux blocs qui conduisent au pire, la passe est étroite, mais il n'y a pas d'autre chemin aux yeux de l'auteur : se réarmer des valeurs de la démocratie au lieu de les brader », Le Monde
« Un essai prophétique », Valeurs actuelles

Mercredi 24 février à 18h30
RENCONTRE-SIGNATURE
avec Delphine Horvilleur
Autour de son dernier livre
Comment les rabbins font les enfants
Sexe, transmission et identité dans le judaïsme
(Grasset, octobre 2015)
Delphine Horvilleur sera présentée par Valérie Stessin

Delphine Horvilleur est rabbin du Mouvement juif libéral de France et directrice de rédaction de la revue Tenou'a.
Née à Nancy en 1974, elle a suivi des études de médecine, puis de journalisme, et enfin des études juives . Elle a vécu à Jérusalem, puis à New York.
Elle a étudié au séminaire rabbinique du mouvement réformé Hebrew Union College à New York, et a reçu son ordination rabbinique en mai 2008.

Valérie Stessin vit à Jérusalem. Elle est rabbin et aumônière des hôpitaux. Elle est la co-fondatrice de l'association Kashouvot dont le but est l’institutionnalisation en Israël du soutien spirituel.
Installée en Israël depuis l'âge de 17 ans, elle devint la première femme ordonnée rabbin par le mouvement Massorati en Israël en 1993.
Lundi 18 janvier 2016 à 18h30
RENCONTRE-SIGNATURE
avec Dominique Bourel
Pour son nouvel ouvrage
Martin Buber, sentinelle de l'humanité
Dominique Bourel sera présenté par Simy Epstein
Cette impressionnante biographie de Martin Buber parachève vingt années de la vie de Dominique Bourel.
Il lui a fallu ce temps pour parcourir des milliers d'archives, de Londres à Vienne, de Stockholm à Berlin (Dominique Bourel a été professeur invité à l'Université Humboldt) ou Jérusalem (il y a dirigé le Centre de recherche français)...
Il lui a fallu tout ce temps aussi pour prendre la mesure de la densité et de la fécondité de cet immense penseur juif qui fut tout à la fois philosophe, sociologue, historien des religions, exégète, traducteur de la Bible, promoteur de la culture juive, fondateur d'université, défenseur de la cause arabe, visionnaire politique…
"Avec Freud et Einstein, il est l'un des Juifs les plus connus du XXe siècle, expose l'auteur dans son introduction.
Comme eux, il est l'homme de plusieurs mondes."


Mardi 5 Janvier à 18h00
CERCLE DE LECTURE-DÉBAT
animé par Gilles Morali
Autour du livre de Sophie Stern
Maison de famille
Quand Elsa Fischer rentre de voyage, personne n'est là pour l'accueillir. Sur son bureau, son compagnon lui a laissé une enveloppe. Anticipant une lettre de rupture, bouleversée et incapable de se résoudre à la lire, elle préfère s'enfuir.
Réfugiée dans la maison de famille pleine de charme désertée par tous, elle espère trouver le courage d'affronter la lettre.
Aspirée par la magie du lieu et les souvenirs, elle se laisse emporter par le roman familial. Un père juif allemand caché dans une église sui retourne en Allemagne, après la guerre, pour comprendre.
Une séduisante grand-mère, pianiste virtuose, qui renonce à son art… Mais la rencontre avec Eyal, un mystérieux invité israélien avec lequel s'installe un climat de séduction trouble, la ramène au présent.
Maison de Famille nous plonge dans l'univers bousculé d'une jeune femme qui cherche à prendre possession de sa vie avant que ses chimères et tous ses doutes ne l'engloutissent.
À travers le sort d'une vieille maison de campagne, c'est tout le jeu subtil des silences, des rêves et des secrets familiaux qu'explore ce roman. Et en filigrane, une question : comment sort-on du musée de son enfance ?
Vice-Versa

Retour haut de la page

CENTRE ROMAIN GARY
MADAME BUTTERFLY
JEUDI 31 DÉCEMBRE 2015 - 20H30
SAMEDI 2 JANVIER 2016 - 20H30
Une interprétation originale de l'opéra de Puccini par le metteur en scène italien Gabriele Ribi et sous la direction d'Omer Arieli.
Avec la participation du chœur de l'opéra de Jérusalem.
Centre Culturel Français Romain Gary
Facebook

Retour haut de la page

[Page d'Accueil]
[Retour à la page précédente]

Valid XHTML 1.0 Transitional