Accueil | Publications | Écrire à plusieurs | Mots qui rient | Carterie | Expositions | Idées et trucs | Annonces | Cadeaux


Espace au Quotidien - Archives

2013
Archives 2012  2011  2010  2009  2008

Programme des activités en France - en Israël

  

FSJU
Ecole de Moscou
25/10/2013 - 24/11/2013
Vernissage le mercredi 30 octobre 2013 de 18h à 21h
Trois générations d'artistes
L'école de Moscou a des racines profondes dans le passé.
Au XlVème et XVème siècles, une première école historique de Moscou regroupe des peintres d'icônes tels que Théophane Le Grec, Andreï Roublev, Simon Oushakov.
Plusieurs siècles plus tard apparaît ce que l'on peut appeler une "seconde école de Moscou" qui se forme autour d'un célèbre institut de peinture, sculpture et architecture, où des enseignants prestigieux tels que Valentin Serov, Constantin Korovin, Isaac Levitan, Victor Borissov-Moussatov, Leonid Paster­nak et le sculpteur Paolo Troubetzkoy auront une influence directe sur de nombreux peintres au cours de la deuxième moitié du XXème siècle, tels ceux dont les œuvres sont exposées aujourd'hui Galerie Claude Kelman.

ESPACE RACHI - Centre d'Art et de Culture
39 rue Broca - Paris, 5e
Tel: 01 42 17 10 38

http://www.culture-juive.org/

Retour haut de la page

INSTITUT ELIE WIESEL
Institut universitaire d'études juives
Regard sociologique sur la littérature féministe juive orthodoxe
par Joëlle Allouche-Benayoun 
Docteur en psychologie sociale, Maître de conférences. Université Paris XII, Chercheure au CNRS
Lundi 3-10-17 juin 2013 de 17h30 à 19h00
En savoir plus

Compositeurs juifs du XIXème siècle :
entre identité et assimilation
Par Paul-André Bempéchat
Pianiste et musicologue, affilié au Centre d'Etudes européennes de l'Université de Harvard.
Mercredi 22-29 / 5-12-19-26 juin 2013 de 17h30 à 19h
En savoir plus

L'expression corporelle dans la culture juive
Par Ronit LAND
Directeur du Département de danse Remscheid Académie des arts et d'éducation - Berlin
Jeudi 30 mai / 6-13 juin 2013 de 17h30 à 19h00
En savoir plus

La Loi juive dans l'épigraphie en Judée romaine
par Claude Cohen-Matlofsky
Maître de confrences à l'Université de Toronto, Ontario, Canada.
Mardi 21-28 mai / 4-11-18-25 juin 2013 de 17h30 à 19h
En savoir plus

INSTITUT ELIE WIESEL
Etablissement d'enseignement supérieur libre
119 rue La Fayette
75010 Paris
Tél : 01 53 20 52 61

http://www.instituteliewiesel.com/

Retour haut de la page


MUSÉE DU LUXEMBOURG, Paris
EXPOSITION
du 21 Février au 21 Juillet 2013

Chagall, entre guerre et paix
Chagall meurt en 1985, presque centenaire. Il a traversé le XXe siècle, connu une révolution, deux guerres et l'exil. Autant d'expériences qui sont venues renouveler son approche artistique, se conjuguant aux grands thèmes fondateurs qu'il revisite inlassablement: sa ville natale de Vitebsk, la tradition juive, la Bible, le couple, la famille et le cirque.
Le XXe siècle a, pour une large part, refoulé l'allégorie et le narratif dans les œuvres d'art. Et c'est parce que Chagall a su s'affranchir des règles et des codes – voire des diktats – de la pensée moderniste tout en s'en nourrissant, qu'il a pu rester figuratif et témoigner de son temps.
Il emprunte aux mouvements d'avant-garde (cubisme, suprématisme, surréalisme) quelques-unes de leurs formes, semble parfois s'en rapprocher, mais demeure toujours indépendant.
Réunissant une centaine d'oeuvres, l'exposition met en lumière la singularité avec laquelle Chagall aborde les représentations de guerre et celles de paix.

Voir le programme sur le site de l'organisateur

Musée du Luxembourg

www.museeduluxembourg.fr/

Retour haut de la page

AMBASSADE D'ISRAEL EN FRANCE

culture2@paris.mfa.gov.il
http://www.ambafrance-il.org

CINÉMA
Spécial: "Docteur Jekyll et Mr Hyde"
Ciné-concert par le Butterfly Effect Ensemble au Festival d'Ile-de-France
Butterfly Effect Ensemble (Israel) accompagnera la projection du film de John S. Robertson, adapté du roman de Robert Louis Stevenson, "Docteur Jekyll et Mr Hyde" (1920).
S'appuyant sur une très large palette d'instruments, de timbres et de percussions, les trois complices révèlent un univers sonore unique et inattendu où le son donne à l'image tout son rythme et son relief.

Samedi 21 septembre à 20h30

Espace culturel Les 26 couleurs
6 Rue Pasteur, Saint-Fargeau-Ponthierry (77)


Dimanche 22 septembre à 16h30

Cinéma Atmosphère
Parc des Célestins
Marcoussis (91)

En savoir plus

LITTÉRATURE
Le Nouveau Cinéma Israélien
Un nouveau livre d'Ariel Schweitzer
Cet ouvrage, par l'historien de cinéma, critique et enseignant Ariel Schweitzer, propose d'une part une analyse des aspects économiques, thématiques et esthétiques du cinéma israélien con­tem­po­rain, et d'autre part une série d'entretiens avec les personnalités les plus marquantes de cette cinématographie :
Keren Yedaya, Eran Kolirin, Ronit Elkabetz, Dover Kosashvili, David Volach et plus.

Ariel Schweitzer
Le Nouveau Cinéma Israélien
Éditions Yellow Now

Mise en vente en librairie :
23 septembre 2013

EXPOSITION
Dafna Moriya
présente ses œuvres à la Galerie de l'Avenir à Paris
du 11 septembre au 30 septembre 2013
Vernissage le 10 septembre 2013 à 19h - à 20h30
Dans les deux séries qu'elle présente à la galerie Mémoire de l'Avenir, Dafna Moriya donne à voir une autre réalité, celle qui se situe à la frontière entre notre perception des choses et la réalité brute telle qu'elle existe factuellement.
Sa peinture est une frontière entre le conscient et l'inconscient, l'existence et l'interprétation.
En savoir plus

Galerie Mémoire de l'Avenir
Espace interculturel
45/47, rue Ramponeau
Paris 75020


Retour haut de la page

CENTRE DES CULTURES (Merkaz Hatarbouyot)

LES CHANTS DU ROI DAVID
CONCERT DUO TEHILIM / ALEXANDRA & NISSIM BAROUKH
Prochain spectacle à Jérusalem :
Le lundi 30 décembre à 20h

Retour haut de la page

CRFJ - CENTRE DE RECHERCHE FRANÇAIS À JÉRUSALEM
CONFÉRENCE

Sociologie et sociolinguistique des francophonies israéliennes
par Eliezer Ben-Rafael et Miriam Ben-Rafael
Mercredi 11 décembre à 19h00, au CRFJ

Ce livre explore les francophonies israéliennes. Il clôture une trentaine d'années de recherches menées par les auteurs, un sociologue du langage, l'autre sociolinguiste du français.
Il analyse le pluralisme de la population francophone, ses perspectives et l'évolution du français dans ses divers contextes. Ainsi sont étudiées les variations de la langue dont le franbreu.
En parallèle, ce livre se tourne vers les apprenants du français qui, quant à eux, élaborent une nouvelle interlangue.
Conjointement, ces travaux sociologiques et sociolinguistiques cernent les signi­fications de la notion de francophonie dans une société non-francophone. Langue d'immigration, symbole de distinction, variété verna­culaire et objet d'acquisition pragmatique, le français est ici tout cela à la fois.
Son étude éclaire sous un jour nouveau, à la fois la société israélienne, et le cas de francophonies minoritaires.

Eliezer Ben-Rafael est professeur émérite de sociologie à l'université de Tel-Aviv.
Il fut le président de l'Institut international de sociologie et le titulaire de la chaire Weinberg de sociologie politique. Il a publié de nombreux ouvrages sur la langue, l'identité collective, la société israélienne et la globalisation.
Ses travaux récents comprennent: Is Israel One ? Religion, Nationalism and Ethnicity Confounded (2006), Transnationalism: Diasporas and the Advent of a new (dis)order (2009), et World Religions and Multiculturalism A Dialectic Relation (2010).

Miriam Ben-Rafael a enseigné le français pendant de nombreuses années. Elle est chercheure indépendante en sociolinguistique.
Elle a obtenu son PhD en linguistique française et a fait de la recherche sur le français parlé des Israéliens francophones et l'acquisition du français par les hébréophones, la place de l'anglais dans la culture juvénile franco­phone, et le rôle de la bande dessinée dans l'expansion du plurilinguisme.
Parmi ses récentes publications: The linguistic landscape of transnationalism: The divided heart of Europe (2010), English in French comics (2008), et Language attrition and ideology: Two groups of immigrants in Israel (2007).

"Droits de l'homme contre pratiques religieuses : débat sur la circoncision"
Jacques Amar
Maître de conférences en droit privé, Université Paris-Dauphine, Institut Droit Dauphine

Mercredi 23 octobre 2013 au CRFJ
Retour sur la polémique survenue à la suite de la décision d'un tribunal allemand de poursuivre un rabbin circonciseur pour atteintes à l'intégrité corporelle sous prétexte que "Le droit fondamental de l'enfant à l'intégrité physique l'emporte sur les droits fondamentaux des parents."

Jacques Amar, Doctorat en droit et en sociologie, diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris, Membre du comité éditorial de l'association Schibboleth-Actualités de Freud.

Entrée libre - conférence en français.

25 juin 1119 :
L'invention de la sépulture des patriarches à Hébron ou l'histoire des moines-archéologues de Saint-Abraham
par Hervé Barbé
Mercredi 13 novembre 2013 à 19h00 au CRFJ

Après avoir décrit le sanctuaire d'Hébron sur le plan architectural et resitué celui-ci dans l'histoire, la conférence, suivant un développement chro­no­lo­gique, portera sur le sous-sol du caveau des patriarches.
Commençant avec l'invention médiévale d'après sa relation manuscrite, puis décrivant les quelques comptes-rendus des rares initiés, Juifs et musulmans, autorisés à visiter le réseau souterrain, suivie d'une longue période d'oubli, de perte de la mémoire, nous terminerons par le balbutiement des recherches archéologiques contemporaines : Le récit d'une quête qui aura duré plus de huit siècles...

Hervé Barbé est archéologue au service des fouilles, prospections et recherches de la direction des antiquités d'Israël et chercheur associé au centre de recherche français de Jérusalem.
Formé en France, ingénieur à la sous-direction de l'archéologie du ministère de la culture, il a été notamment en charge de la gestion du patrimoine du département du Pas-de-Calais. Ses recherches menées en France portent plus particulièrement sur l'homme et l'eau au moyen-âge (les étangs du Berry, 13e – 18e siècles ; Urbanisation et aménagement du réseau hydro­gra­phique à St. Omer, 9e – 16e siècles...).
En Israël son domaine d'activité porte essentiellement sur la fortification médiévale et ses fonctions (Château d'Habonim, un ribat côtier des premiers siècles de l'Islam ; Le château de Safed et son territoire durant la période des croisades...).
C'est dans le cadre de ces recherches qu'il collabore à plusieurs missions Françaises en Israël : Etude de l'enceinte médiévale de Césarée (2006–2011), Etude en cours du château de Belvoir – Kokhav HaYarden (2013–2017).
Depuis 2004 Hervé Barbé a dirigé plusieurs fouilles archéologiques aux abords immédiats du mur occidental du Temple de Jérusalem, notamment celles de la porte des Maghrébins.
http://www.crfj.org/

Retour haut de la page

VICE-VERSA
lundi 23 décembre à 18h30
Rencontre-Signature avec Léo Levy à l'occasion de la sortie de son livre "A la vie"
Ce livre est la relation d'un parcours – celui de Benny Lévy – à travers la voix de sa femme Léo, un itinéraire où les exigences de la pensée et les gestes quotidiens s'ajustent au plus près, alliant à l'extrême rigueur un généreux amour de la vie.

«Dans la lumière sans complaisance des matins de Jérusalem, trois stations : la maison, la maison de prière, la maison d'étude. Le soir, une fois par semaine, détour par le lieu d'enseignement où un public bariolé, passionné, vient écouter le petit homme en noir. Simplicité des rythmes, transparence des jours, soi rassemblé.
A Jérusalem, aucun mystère, pas de recoins obscurs grouillant de projections fantasmatiques. Mais ailleurs ? En d'autres temps ? Le chef révolutionnaire sans nom, à l'existence improbable, en tout cas invisible, pouvait-il vraiment du chaos des faits et des discours faire émerger une vision et une visée claires ?
Il eut des maîtres. Côté philosophie, il se réfère à Sartre, Althusser et Lévinas. Côté sagesse d'Israël, il a été enseigné par un cabaliste ashkénaze, un rav français d'origine marocaine, un Yérouchalmi d'ascendance lituanienne.
Enfin, au cœur de l'énigme, quel lien entre ce tout jeune Juif arrivé d'Égypte, pathétique et ardent, en quête acharnée d'assimilation, et la fille du faubourg Saint-Antoine, placide, rigolote par parti pris, qui portait encore vivaces les traces des villes juives de Pologne ? Étrange rencontre. Plus étrange encore, la constance malgré les turbulences.»

mercredi 25 décembre à 18h
Deuxième rencontre de notre "Cercle de lecture" animé par le Dr Gilles Morali
Nous parlerons du roman de Romain Gary, "Clair de femme". (Editions Gallimard Folio)
Vous êtes également invités à présenter un livre que vous avez lu et aimé.

Mercredi 30 octobre à 18h30
Rencontre-signature
avec Sabine Huynh autour de son livre "La mer et l'enfant"
"Que sais-tu de moi, de nous, ma fille ? Ce jour-là s'est dressé entre nous et la vie comme un barrage infranchissable." Après trente ans d'absence, Magda écrit à Estelle, sa fille...

Mercredi 6 novembre à 18h00
autour d'un verre,
Rencontre avec Joël Abadie
autour de la correspondance intime et politique du capitaine Dreyfus et de sa femme Lucie.
Joël Abadie a adapté cette correspondance pour le théâtre et interprète le capitaine Dreyfus dans la pièce que vous pourrez voir lundi 11 novembre à Jérusalem.

On a beaucoup parlé de personnalités éminentes telles qu'Émile Zola dans la célèbre Affaire Dreyfus qui a divisé la France et ébranlé le monde.
En revanche le rôle déterminant qu'ont joué le principal intéressé de cette affaire et sa femme est resté injustement méconnu.
Le mérite revient au premier biographe du capitaine Dreyfus, Vincent Duclert, d'avoir remis en lumière ce visage humain de l'Affaire, en éditant cette bouleversante correspondance sous le titre "Écris-moi souvent, écris-moi longuement...".
Une correspondance qui parle au cœur de tout un chacun et révèle le combat exemplaire mené contre l'arbitraire et l'antisémitisme par ce couple admirable.

C'est cette correspondance échangée pendant les cinq années d'incarcération du capitaine Dreyfus à l'île du Diable, en Guyane, qui a été adaptée pour la scène, afin de transmettre à un plus large public, grâce à l'émotion et à la magie propre au théâtre, le témoignage pour la postérité de cette belle leçon d'humanité.
Dans le cadre de cette rencontre, Joël Abadie évoquera l'aventure passionnante qu'a été la création de ce spectacle. Comment cet homme et cette femme ont vécu de l'intérieur les affres de cette machination politico-judiciaire tristement prémonitoire, comment et avec quelle force de vie ils y ont résisté, et comment enfin cette épreuve, qu'ils ont si dignement surmontée, les a élevés.
Et aussi, en mise en bouche de la pièce, il nous lira quelques passages de la pièce, et interprétera peut-être la très belle chanson d'Yves Duteil "Dreyfus", crée par l'auteur-interprépète en hommage à son grand oncle.
Une chanson qui parle avec tendresse de cet homme qu'était le capitaine Dreyfus.

Dimanche 6 octobre à 18h30
rencontre-signature avec
Ralph TOLEDANO autour de son livre
UN PRINCE À CASABLANCA
Casablanca, juillet 1971 : la sanglante tentative de coup d’État contre Hassan II annonce la fin proche de la vie idéale menée par la famille de Semtob, patriarche d’une vieille famille juive sépharade du Maroc.
Leur communauté aura t-elle toujours sa place dans un pays où le roi ne sera plus là pour la protéger ? Un nouveau départ doit-il être envisagé ? Les protagonistes contemplent, effrayés, la perspective inéluctable de leur arrachement au paradis.

RENCONTRE DÉDICACE
Mercredi 10 Juillet à 18h30 à la librairie
Aujourd'hui c'est dans l'air du temps...... Les verts, les écolos, greenpeace et wwf
Mais que dit la Bible de tout ça ???
Jonathan Aikenbaum
dans son livre
"le judaisme et l'environnement"
répond aux questions posées, avec clarté, érudition et simplicité.
Et puis ce livre est imprimé sur papier écologique et à très petit prix.
Jonathan Aikenbaum enseigne à l'Université Bar Ilan la politique de l'environnement, et le livre est préfacé par Beno Gross.
Vice-Versa

Retour haut de la page

CRFJ - CENTRE DE RECHERCHE FRANÇAIS À JÉRUSALEM
CONFÉRENCE
La mémoire de la Shoah en France: mythes et réalité
François Azouvi
Directeur honoraire de recherche au CNRS et directeur honoraire d'études à l'EHESS
Mercredi 19 juin 2013 à 19 h 00 au CRFJ

Nous vivons sur la croyance que les Français ont été aveugles, sourds et muets au lendemain de la guerre, et jusqu'aux années 70, au génocide des Juifs. Or c'est faux. Les intellectuels d'abord, puis l'opinion publique ensuite, ont eu très vite connaissance de l'événement et les premiers en ont abondamment parlé. Les chrétiens ont été les plus ardents et les plus précoces commentateurs de l'événement. Par la suite, dans les années cinquante, le roman et le cinéma se sont emparés de ce crime et l'ont porté à la connaissance du grand nombre. Quant aux années soixante, elles ont été marquées par des polémiques immenses, à commencer par celle du Vicaire de Rolf Hochhuth (1963). Ainsi, dès avant la guerre des Six-Jours, le public français était averti et sensible à un drame auquel les événements de mai-juin 1967 allaient soudain conférer une nouvelle actualité.

François Azouvi :
Directeur honoraire de recherche au CNRS et directeur honoraire d'études à l'EHESS.
Derniers livres parus : La Gloire de Bergson. Essai sur le magistère philosophique, Gallimard, 2007 ; Descartes et la France. Histoire d'une passion nationale, Fayard, 2002

Devenir métropolitain
Histoire des trajectoires sociales de rapatriés d'Algérie
Yann Scioldo-Zürcher
Historien - chercheur au CNRS
Mercredi 8 mai 2013 à 19 h 00 au CRFJ

Le rapatriement des Français d’Algérie, intervenu au lendemain de la guerre d'indépendance, a profondément marqué les mémoires. Sans occulter la violence et le traumatisme de ce déracinement, cette conférence propose une lecture inédite de leur histoire en la rattachant au mouvement d'interventions publiques en faveur des rapatriés coloniaux.
Dès 1961, la volonté de pacifier cette population particulièrement troublée conduit l'État à instaurer la première politique d'intégration d'envergure conçue à l'intention de migrants. La promulgation de mesures concrètes en matière d'emploi, de logement, ou de lois mémorielles montre ce qui distingue les "migrants nationaux" des "migrants étrangers". En inscrivant l'histoire des rapatriés dans celle, plus large, des migrations, cette conférence permet de mesurer la singularité du destin des "pieds-noirs" d'Algérie, et la force de ce qu'un État peut accomplir, quand il le souhaite, pour intégrer de nouveaux venus.

Yann Scioldo-Zürcher est historien, chercheur au CNRS et membre du laboratoire MIGRINTER de l'Université de Poitiers. Ses travaux portent sur les trajectoires migratoires des populations en situation de transition coloniale, dont les Français d'Algérie et du Maghreb et les populations juives maghrébines (de nationalité marocaine ou tunisienne). Son travail étudie particulièrement les prises en charge créées par les États d'accueil et les façons avec lesquelles les populations s'émancipent par leur condition de "migrants nationaux", des conditions réservées aux autres migrants. In fine, par l'étude des ces pratiques administratives particulières, Yann Scioldo-Zürcher interroge les fondements mêmes de l'État, qui par ses capacités d'intervention envers des populations rapatriées, s'est renforcé dans ses capacités "protectrices" et "assurantielles".

Entrée libre - conférence en français.
http://www.crfj.org/

Retour haut de la page

Cinémathèque
En partenariat avec l'Institut français d'Israël et la Cinémathèque de Jérusalem, l'Institut français de Jérusalem présentent le film :
Carnage
Jeudi 9 mai, 19h00 - 20h20
De Roman Polanski

Avec Jodie Foster, Kate Winslet, Christoph Waltz, John C. Reilly
Suivi d'un entretien avec Yasmina Reza, auteur de la pièce Le Dieu du carnage et co-scénariste du film et le journaliste Emmanuel Halperin - en hébreu et en français

Cinémathèque de Jérusalem

Retour haut de la page


LE CENTRE COMMUNAUTAIRE DE PARIS
Un lieu ouvert à tous, dédié à la culture juive et au savoir.

25 avril 2013
Soirée théâtre
Création mondiale
Le choix
une pièce inédite d'Elie Wiesel
Une pièce mise en lecture par Guila Clara Kessous
Salle Rossini
01 53 20 52 61 - Paris

Du 28 avril au 5 mai 2013
Voyage en Andalousie
Cordoue, Grenade, Séville
Beth Halimoud "Sur les pas de Maïmonide" Espace Organisation
01 43 39 88 99 Espagne

29 avril 2013
Hommage national à Edgar Guedj - Lynclair et Léon Askenazi - Manitou
En partenariat avec le DEJJ et l'ACFA
01 53 20 52 52 Paris

www.centrecomparis.com

Retour haut de la page

AMBASSADE D'ISRAEL EN FRANCE
EXPOSITIONS
Homme/Femme : l'Illusion de la réalité
Exposition de dix artistes israéliens à la Galerie Claire Corcia à Paris
L'exposition présente les peintures, sculptures et photographies de dix artistes israéliens offrant une lecture onirique du corps de l'homme et de la femme fusionnant avec un environnement naturel ou urbain, accueillant ou hostile Entre réel et imaginaire, le corps s'intègre à ce qui l'entoure pour ne faire qu'un.
Du 1er au 31 juillet 2013


Galerie Claire Corcia
323 rue Saint-Martin
75003 Paris


La Mosaïque de Lod arrive au Louvre
Un événement exceptionnel: la vaste mosaïque de Lod arrive au Musée du Louvre.
Lors de travaux liés à la construction d'une autoroute, une mosaïque est découverte en 1996 à Lod, une ville située entre Tel-Aviv et Jérusalem, connue à l'époque romaine sous le nom de Lydda.
Du 22 mai au 19 août 2013

Musée du Louvre
Paris
Antiquités grecques, étrusques et romaines
Aile Denon, rez-de-chaussée, cour du Sphinx, salle 31

Musée du Louvre

Sara Melzer
du 5 au 30 avril
Vernissage le vendredi 5 avril 2013 à 19h30
L'artiste peintre Sara Melzer expose ses oeuvres à la galerie "Mémoire de l'Avenir"
Sara Melzer est née en Pologne en 1928, elle a survécu à la seconde guerre mondiale en fuyant la Pologne avant l’occupation allemande, a été déportée en Sibérie par le régime soviétique.
Des camps de réfugiés en Allemagne, elle a émigré en Israël, comme soldat volontaire de l’IDF, à l’apogée de la guerre d’indépendance.
Un concert exceptionnel aura lieu lors de la soirée d'ouverture, de Michael Melzer (Flûte à bec et flûte), Ezer Melzer et Yael Melzer (flûte à bec).

Galerie "Mémoire de l'Avenir"


LITTÉRATURE
Rencontres avec l'écrivain Aharon Appelfeld en France
Rencontres avec l'écrivain Aharon Appelfeld à l'occasion de la parution de son dernier roman :
Eaux tumultueuses
(Editions de l'Olivier, 2013) à Paris, Metz, Rouen et à Étretat
En savoir plus

PARIS: Lundi 27 mai à 19h30 au Centre National du Livre
53 Rue de Verneuil, 75007 Paris
METZ: Mardi 28 mai à 20h à l'église Saint-Pierre aux Nonnains
1 Rue de la Citadelle 57000 Metz
ROUEN: Vendredi 31 mai à 18h à la librairie L'Armitière
88 Rue Jeanne d'Arc 76000 Rouen
ÉTRETAT: Samedi 1er juin à 18h à l'Espace Cramoysan
Place de la Mairie 76790 Etretat.


Ronit Matalon
aux 7èmes Assises Internationales du Roman à Lyon
Romancière et journaliste, Ronit Matalon enseigne la littérature comparée et hébraïque à Haïfa ainsi que l'écriture de scénarios.
"Le Bruit de nos pas", (Stock, 2012), son premier livre traduit en France, nous plonge dans le quotidien de sa famille émigrée installée en Israël après avoir quitté le Caire dans les années 1950. arrive à Lyon pour trois soirées exceptionnelles.

Vendredi 31 mai à 15h30
Le Progrès, 4 rue Montrachet - Lyon 2ème
Samedi 1er juin à 11h
Espace Baudelaire, 83 avenue de l'Europe - 69140 Rillieux-la-Pape
Dimanche 2 juin à 14h30
Aux Subsistances - 8 bis quai Saint-Vincent, Lyon 1er


Soirée exceptionnelle avec David Grossman
Mardi 23 avril 2013 à 19h30
Rencontre exceptionnelle avec David Grossman à l'occasion de la parution de son dernier ouvrage Tombé hors du temps (édition Seuil, 2012), avec la participation d'Emmanuel Mosès, poète et traducteur de l'ouvrage.
Lecture en hébreu par David Grossman et en français par André Wilms et Évelyne Didi.
En savoir plus

http://www.ambafrance-il.org

Retour haut de la page

VICE-VERSA
Jeudi 9 Mai à 17h00
RENCONTRE AVEC L'ÉCRIVAIN
YASMINA REZA
Heureux les heureux
.....ce sera vous, lecteurs, amis de la librairie, puisque l'écrivain, Yasmina Reza, sera présente pour vous rencontrer et signer son dernier livre publié aux éditions Flammarion.
Avec Heureux les heureux, la dramaturge revient au roman et signe une œuvre chorale dans laquelle dix-huit personnages se croisent et se répondent.
Elle y dessine une comédie humaine contemporaine, pointe les désillusions et les fêlures avec un sens consommé des dialogues et des situations.
Auteur de six romans ("Une désolation" "Hammerklavier" "Dans la luge d'Arthur Shopenhauer", "l'Aube, le jour ou la nuit"...), traduits dans une trentaine de pays et de huit pièces de théâtre, (citons"Art", "Trois versions de la vie", "Le dieu du carnage", et plus récemment "Comment vous racontez la partie") jouées et récompensées à travers le monde.

Yasmina Reza sera en Israël pour un hommage autour de son oeuvre.
Après la rencontre à la librairie vous pourrez la retrouver à la Ciné­ma­thèque de Jérusalem, pour la projection du film Carnage de Roman Polanski d'après sa pièce Le dieu du carnage dont elle a signé l'adaptation.

Dimanche 12 mai à 19h
RENCONTRE AVEC ESTHER TELLERMAN
Esther Tellermann est poète, psychanalyste et professeur de français.
Elle a publié de nombreux recueils de poésie, parmi lesquels "Première apparition avec épaisseur "(Flammarion 1986),"Terre exacte" (Flammarion 2007), "Trois plans inhumains", "Guerre extrême", qui ont peu à peu imposé sa présence et sa voix dans le paysage de la poésie contemporaine.

Lors de la rencontre à la librairie, elle présentera plus particulièrement :
- Une odeur humaine
Récit en prose publié chez Farrago/ Léo Scheer en 2004
- Contre l'épisode
Flammarion, 2011
Esther Tellerman sera présentée par Esther Orner et Liliane Limonchik

Mercredi 1er mai à 19h00
RENCONTRE AVEC NELLY LAS
autour du livre
Le féminisme face aux dilemmes juifs contemporains
présenté par Prof. Robert Solomon Wistrich, directeur du Centre Vidal Sassoon - Centre d'études sur l'Antisémitisme de l'Université Hébraïque de Jérusalem.
"Une pluralité de points de vue sur des questionnements philosophiques et théologiques, des témoignages de femmes sur leurs multiples expériences et identifications, ainsi que des discussions autour de thèmes d'actualité, passés au crible de certaines théories féministes"

Mercredi 17 avril à 18h30
Vincent Lemire présentera son dernier livre
Jérusalem 1900
La ville sainte à l'âge des possibles
"Jérusalem n'a pas toujours été un champ de bataille. À l'orée du XXe siècle, une autre histoire se dessine, portée par l'émergence d'une identité citadine partagée, loin des dérives communautaristes qui semblent aujourd'hui l'emporter.
Cette histoire a longtemps été oubliée et mérite à elle seule d'être racontée. On y croise un maire arabe polyglotte, un député ottoman franc-maçon, des Juifs levantins, mais aussi des archéologues occidentaux occupés à creuser le sous-sol pour faire ressurgir les lieux saints de la « Jérusalem biblique ».
Vincent Lemire restitue cette période exceptionnelle en s'appuyant sur les recherches les plus récentes et sur de nombreuses sources inédites, notamment les archives de la municipalité ottomane de Jérusalem."

LE CHOIX DES LIBRAIRES
"Deuxième génération" de Michel Kichka, éditions Dargaud
Michel Kichka dessine/écrit pour lui - son autobiographie familiale - mais en réalité c'est de la biographie de toute une génération - la deuxième génération justement ? dont il est question (?) ou dont il est réponse?.
En tous les cas on est touché au coeur, à l'esprit et à l'âme. Très peu de mots et des dessins en noir et blanc et nous voilà pris dans la tourmente de l'Histoire, comme à la fin d'un long roman. Et soudain on comprend, Kichka dans ce livre ne fait pas de l'humour il dit ses "maux d'esprit".

"Le cas Eichmann" de Claude Klein, éditions Gallimard
Entre la vision thriller de l'enlèvement d'Eichmann par le Mossad en Argentine ("Une maison dans la rue Garibaldi" d'Isser Harel), et l'essai de Hannah Arendt sur la banalité du mal ("Eichman à Jérusalem) ?vient se poser, comme entre deux livres dans une bibliothèque, l'ouvrage du Professeur Claude Klein, juriste et spécialiste du système politique israélien.
Il va nous donner une autre version, une vue de spécialiste du thème. du reste c'est le titre de l'ouvrage "Le cas Eichmann vu de Jérusalem".
Ecrit comme un roman, pour remplir le manque de ceux trop petits ou trop loin pour avoir suivi ce qui fut plus qu'un procès "un des événements fondateurs de l'histoire d'Israël"
Vice-Versa

Retour haut de la page

CENTRE ROMAIN GARY
EXPOSITION DE PHOTOGRAPHIES
PLANÈTE FEMMES
Mercredi 17 avril, 18h00 - 19h00 (Vernissage à 18h00)
Exposition ouverte jusqu'au 31 mai
L'Institut français de Jérusalem Romain Gary est heureux de vous faire découvrir l'exposition de photographies de femmes du mon­de entier présentée par la fon­da­tion Alliance Française.
Pour la 2ème édition de son concours international de photographie, la Fondation Alliance française, en partenariat avec les journaux Courrier International et Marie-Claire, a choisi pour thème "Planète femmes".
Ce thème est un moyen de rendre hommage aux femmes du monde, en soulignant leur diversité, leur beauté et leur force.
Plus de 200 Alliances françaises, représentant 80 pays, ont participé, avec un total d'environ 1000 photographes amateurs proposant leurs images. Le jury du concours a désigné Sam Lim de l'Alliance française de Penang (Malaisie) et Manuel Araya de l'Alliance française de Marcos Juárez (Argentine) comme les deux grands finalistes ex-aequo.
Centre Culturel Français Romain Gary

Retour haut de la page

BETH-AOMANIM
EXPOSITIONS
du 27.04.2013 au 15.06.2013

Dishon Peleg
Gagnant du Prix Miron Sima pour l'année 2013
Le travail de Dishon se réfère à l'histoire d'art, l'art populaire, l'histoire de la photographie et le cinéma, la science et la science-fiction populaire.
Il présente de nouvelles perceptions du temps et de l'espace et affiche un monde d'images inconnues et inattendues jusqu'ici.
Max Epstein
Charbon
Pour Max Epstein, le feu est l'élément central de ses oeuvres, l'instrument de travail qui s'apparente au pinceau de l'artiste, au ciseau du sculpteur ou à l'appareil photo du pho­to­gra­phe.
Les arbres abandonnés et les objets qu'il recueille dans les rues de Jérusalem sont les matières premières de son art et, le feu, la combustion, sont les éléments qui fusionnent les objets.
Zohar Cohen
No End
Zohar Cohen expose des portraits, des peintures d'intérieurs, de paysages et des gravures.
Dans presque toutes ses oeuvres, l'image est traitée de façon identique en utilisant une technique méthodique et rythmique évoquant la dé­struc­tu­ration et la construction, la convergence et la diffusion, l'être et le néant.
On peut percevoir la vérité du philosophe Martin Heidegger, une vérité "voilée" qui échappe à notre entendement.
Nidam Lital
Third exhibition in the 18th Nidbach series
Les photographies jouent avec l'ombre et la lumière et créent des images dans un spectacle de magie et des jeux d'illusions.

The Artists House

Retour haut de la page

AMBASSADE D'ISRAEL EN FRANCE
COFFEE PROJECT
Un projet qui permet la coopération entre jeunes réa­li­sa­teurs israéliens et palestiniens
Du 16 à 18 avril 2013 à 21h00
Yael Perlov a initié ce projet pour permettre la coopération entre jeunes réalisateurs israéliens et palestiniens.
Ici sont réunis huit courts-métrages autour du thème du café.
Citoyens israéliens juifs, israéliens arabes et des Palestiniens de Ramallah ont collaboré à ce projet...
En savoir plus

Théâtre National de Chaillot
1 place du Trocadéro 75116 Paris
Réservations - 01 53 65 30 00

http://www.ambafrance-il.org

Retour haut de la page

YAD LAYELED, L'ENFANT ET LA SHOAH
Vendredi 12 avril à 14h30
Projection du film
Jamais je ne t'oublierai
de Nicolas Ribowski
sur l'histoire des enfants cachés de Saint-Christophe-des-Bois
La projection, proposée par la Mairie de Paris, en partenariat avec l'association Ciné-Histoire, sera suivie d'une table ronde en présence de Katy Hazan et Michel Godet, historiens, de Marion Feldman, maitre de conférence en psychologie à l'Université Paris-Descartes et du réalisateur.

Auditorium de l'Hôtel de Ville de Paris

www.yadlayeled.org

Retour haut de la page

MOADON IVRI

EXPOSITION
Roee Rosen
Du 23 janvier au 13 avril 2013
L'artiste multimédia Roee Rosen pour la première fois en France

Invité par les curateurs à participer à une exposition collective, l'artiste israélien ROEE ROSEN présentera un ensemble d'œuvres pour la première fois en France.
Né en 1963, Il s'est fait connaître pour les dimensions à la fois historiques, théo­logiques et psychologiques de ses peintures, de ses films et de ses écrits, autour des thèmes de la mémoire et de l'identité.
En savoir plus

Bétonsalon
9 Esplanade Pierre Vidal-Naquet
Rez-de-Chaussée de la Halle aux Farines,
Paris 75013
01 45 84 17.56


UNIVERSITÉ HÉBAÏQUE DE JÉRUSALEM-FRANCE
Gala Scopus 2013 :
"Les Saveurs du Savoir"
Mercredi 10 avril à 19h30
Le Prix Scopus 2013 sera décerné à
Monsieur Jean d'Ormesson
de l'Académie Française

Avec l'intervention de Bernard-Henri Lévy et en présence de Beate et Serge Klarsfeld et de Philippe Labro.
Soirée présentée par Ariel Wizman.
Dîner gastronomique casher réalisé par le Chef Thierry Marx.
Cocktail à partir de 19 heures 30.
Dîner placé à 20 heures 30 précises.

Le Prix Scopus est la plus haute distinction décernée par les Associations d'Amis de l'Université de Jérusalem à travers le monde, à une personnalité engagée dans des actions éducatives et sociales pour la promotion du progrès et du savoir.
Parmi les personnalités déjà honorées : Robert Badinter, Gerald Ford, Edward Kennedy, Beate et Serge Klarsfeld, Radu Mihaileanu, Bernard-Henri Levy, Maurice Levy, Zubin Metha, Itzhak Perlman, Roman Polanski, Eric de Rothschild, Lily Safra, Simone Veil, Elie Wiesel, Philippe Labro et Charles Aznavour
.

Pavillon Cambon
46 rue Cambon - Paris 1er
contact à l'UHJ - France: 01 47 55 43 23
UHJ-France 106 rue de Longchamp - 75116 Paris
contact@uhjerusalem.org


http://www.col.fr/MOADON-IVRI/

Retour haut de la page

CRFJ - CENTRE DE RECHERCHE FRANÇAIS À JÉRUSALEM
CONFÉRENCE
La France et "l'importation du conflit israélo-palestinien"
Marc Hecker
Docteur en science politique de l'Université Paris 1, Chercheur à l'Ifri
Mercredi 10 avril 2013 à 19 h 00 au CRFJ

La rhétorique sur "l'importation du conflit israélo-palestinien" a commencé à se répandre dans le discours médiatique et politique à la fin de l'an 2000. La France était alors le théâtre d'une vague d'actes antisémites, dont le déclenchement fut quasiment concomitant à celui de la deuxième Intifada. Cette rhétorique suscite nombre d'interrogations : comment la violence peut-elle circuler d'un point du globe à un autre ? Peut-elle être importée comme n'importe quel bien de consommation ? Quels sont les vecteurs d'importation et d'exportation ?
Telles sont quelques unes des questions que cette conférence abordera en insistant notamment sur les différences observées entre "l'exportation du conflit israélo-palestinien" ayant fait suite à la Guerre des Six Jours et son "importation" observée dans les années 2000.

Bio: Marc Hecker est docteur en science politique de l'Université Paris 1.
Il est chercheur au Centre des études de sécurité de l'Institut Français des Relations Internationales (Ifri) et rédacteur en chef adjoint de la revue Politique étrangère.
Son dernier livre paru s'intitule Intifada française ? De l'importation du conflit israélo-palestinien (Ellipses, 2012).

http://www.crfj.org/

Retour haut de la page

FESTIVAL DU FILM FRANÇAIS
Du 9/3 au 30/3
Dans les Cinémathèques d'Israël :
-  Alceste à bicyclette
-  Rue Mandar
-  Une vie meilleure
-  Cloclo
-  Alyah
-  Le fils de l'autre
-  Camille redouble
-  Comme un lion
-  Cherchez Hortense
-  Ombline
-  A perdre la raison
-  Trois mondes
-  L'air de rien
-  Bowling
-  Café de Flore
Organisé par l'Ambassade de France en Israël

Retour haut de la page

VICE-VERSA
- Lundi 4 Mars 20h00
au AGRON GUEST HOUSE
Joël Dickler présentera son dernier livre
Prix de l'Académie Française et prix Goncourt des lycéens 2012
"La vérité sur l'affaire Harry Quebert"
Nous y serons avec les livres

- Mercredi 6 mars à 18h30
Présentation du "DICTIONNAIRE DU CINEMA ISRAELIEN"
en présence de l'auteur Hélène Shoulman et de l'éditeur PATRICK ARFI
Pour les fondus enchaînés au cinéma en général et au cinéma israélien plus particulièrement... la séance à ne pas rater!!!!

- Lundi 11 mars de 17h30 à 19h00
Yossef Attoun présentera son livre
"NAISSANCE D'ISRAËL - LE PRINTEMPS DU MONDE"
"L'histoire d'Israël en tant que nation commence à la sortie d'Egypte...
La transmission de ces évènements fondateurs constitue l'essentiel de l'expérience éducative, familiale et collective, qui marque la soirée sublime de Pessah dont le livre de la Haggadah est le guide ancestral"
Le rav Attoun, éducateur et enseignant, vous invite à venir découvrir son nouveau livre par une préparation à Pessah.

Mercredi 3 avril à 18H30
RENCONTRE-SIGNATURE
avec Janine ELKOUBY
autour de son livre
TROIS FEMMES ET UN SIECLE
"Trois générations de femmes juives. Trois mères. Trois filles... Leur histoire commence dans les communautés rurales d'Alsace."
Agrégée de lettres, Janine Elkouby est Vice-présidente du Consistoire israélite du Bas-Rhin et préside la section strasbourgeoise de l'Amitié judéo-chrétienne.

Mardi 9 avril, à 18h30
Marc Hecker présentera le dernier numéro de la revue
Politique étrangère
sur Israël après les élections

Mercredi 10 avril à 18h30
Léa Markscheid présentera son livre
Le passé au présent - Des juifs d'Europe dans la tourmente du XXe siècle.

Vice-Versa

Retour haut de la page

CRFJ - CENTRE DE RECHERCHE FRANÇAIS À JÉRUSALEM
CONFÉRENCE
DU KIT-KAT AU 4x4 :
La séparation vue sous l'angle du trafic de marchandises entre Israël et la Cisjordanie (2007-2010)
Cédric Parizot - Chargé de Recherche
Mercredi 20 mars 2013 à 19 h 00 au CRFJ

Cette présentation porte sur l'évolution des trafics informels de biens de consommation courante entre Israël et la Cisjordanie depuis les re­dé­ploie­ments des forces de sécurité de l'Autorité palestinienne supervisés par le Général Dayton au cours de l'été 2007.
A partir de l'examen de ces trafics et des stratégies développées par leurs promoteurs, il évaluera d'abord la capacité de l'Autorité palestinienne à territorialiser son contrôle dans les enclaves palestiniennes.
L'étude de l'évolution du contenu de ces transactions permettra ensuite de cerner les nouvelles formes de régulation qui émergent entre l'économie israélienne et palestinienne, au-delà des échanges formels.
http://www.crfj.org/

Retour haut de la page

LES FRANCOPHONES D'ISRAËL PRÉSENTENT:
SPECTACLE "ENFIN LIBRE"
Michel BOUJENAH
le 11, 12, 13, et 14 mars 2013
Tel-Aviv, Jérusalem, Natanya et Ashdod

Michel BOUJENAH est très heureux de présenter son dernier spectacle "ENFIN LIBRE" le 11, 12, 13, et 14 mars prochain à Tel-Aviv, Jérusalem, Natanya et Ashdod.

Ci-dessous un message de Michel Boujenah :
"Après pratiquement trente ans de scène en solitaire et après avoir découvert le plaisir de changer, d?improviser et d'inventer tous les soirs des prolongements au texte écrit, j'ai décidé de faire un nouveau spectacle où je serai en liberté.
J'aborderai les rapports entre les hommes et les femmes à travers le regard de Maxo et Simone Boutboul, la difficulté d'être soi-même, de s'accepter comme on est, grand ou petit, beau ou laid, et de trouver où se cache la véritable beauté d'un être humain.
Je ne pourrai m'empêcher de naviguer entre la foule de personnages que j'ai inventés et moi-même. Je reviendrai à mes rapports au théâtre classique et je reparlerai encore une fois de Shakespeare, de Racine ou de Corneille.
S'il me prend l'envie, au cours des représentations, de dire un poème, je le ferai ; et si je veux demander au public de m'aider à comprendre le mode d'emploi de mon téléphone, je leur lirai tout le texte, et si jamais un spectateur comprend ce qui est écrit dans ces notices insupportables, je l'enverrai à Stockholm prendre un prix Nobel.
L'impression à 55 ans de faire un bilan mais certainement pas une fin. Naître, grandir, jouer, pleurer, parler, enfin vivre et puis mourir? mais pas tout de suite? mais pas tout de suite? A très vite."
Michel BOUJENAH
Les francophones d'israël

Retour haut de la page

LE CENTRE COMMUNAUTAIRE DE PARIS
17 mars 2013
Journées de la Culture Yiddish
Paris

18 mars 2013
Concert Klezmer
Salle Rossini, Paris

14 avril 2013.
Départ 8h - Retour 21h
Visite guidée de la ville de Troyes
Sur les pas de Rachi
Sous la direction du Rabbin Claude Sultan
01 53 20 52 52 - Troyes

18 avril 2013 à 19h00
Rencontre avec David Banon
professeur à l'Université de Strasbourg et à l'Institut Universitaire de France.
Sagesse juive, sagesse grecque : entre le mythe et le Midrach
Paris
www.centrecomparis.com

Retour haut de la page

CAFE HISTOIRE à Strasbourg :
le travail artistique de mémoire de Francine Mayran
le mardi 19 mars à 18h30

Café MICHEL
20 avenue de la marseillaise
STRASBOURG


Francine Mayran
"Témoigner de ces vies"
Des oeuvres artistiques qui construisent un chemin de mémoire européen pour transmettre la mémoire de la Shoah, du génocide tsigane et de toutes les victimes du nazisme.
Des oeuvres pour sensibiliser au danger de l'indifférence et aux traces laissées par la barbarie et la deshumanisation.
Mais surtout des oeuvres pour éveiller les consciences, refuser "la pollution de haine" et le processus rampant du"rejet de l'autre et de son particularisme"
Enfin des oeuvres pour rappeler la valeur de la vie humaine et la richesse de chaque individu.
Film : le parcours de mémoire et les oeuvres réalisées de 2008 à 2012
Page de Francine Mayran
Son site

La prochaine exposition aura lieu à Strasbourg à l'église du Temple Neuf du 2 avril au 2 juin 2013.

Retour haut de la page

YMCA
Exposition en mémoire de David Rakia
EMETH - VÉRITÉ
17.01.2013-28.02.2013
jmc.co.il

Retour haut de la page

AMBASSADE D'ISRAEL EN FRANCE
EXPOSITIONS
Du 29 janvier au 2 mars 2013
- Joseph Dadoune
Dans le cadre de l'exposition "L'apparition des images", le photographe, artiste vidéaste et réalisateur Israélien, Joseph Dadoune, présentera ses oeuvres.
"L'apparition des images" est une exposition collective qui s'intéresse aux liens qui se tissent entre la nature protocolaire de la photographie argentique et la nature processuelle de pratiques post-conceptuelles.
Joseph Dadoune est un photographe, artiste vidéaste et réalisateur de renommée internationale.

- L'artiste Karmela Berg présente à Paris
WATER
une exposition collective internationale d'artistes plasticiens, pho­to­graphes, vidé­astes, rassemblés autour du thème de l'eau par l'artiste israélienne Karmela Berg.
Cette collaboration est l'occasion pour ces artistes de construire, à partir de leurs en­vi­ron­ne­ments et cultures différents, une collaboration faite des apports singuliers de chacun tout en étant so­cia­lement significative.
En savoir plus

LITTÉRATURE
A.B. Yehoshua
Samedi 23 février 2013 à 19h et dimanche 24 février 2013 de 11h à 20h30
A.B. Yehoshua, invité d'honneur des Rencontres "Livres des mondes juifs et Diasporas en dialogue 2013"
La 6ème édition des Rencontres "Livres des mondes juifs et Diasporas en dialogue", a pour thème cette année "Ecrire entre mémoire et oubli".
Au cours d'une soirée et d'une journée, écrivains et penseurs de diverses origines, dialogueront autour de livres portant sur des thématiques juives et diasporiques.
Ces rencontres – débats - seront suivies de signatures par les auteurs invités à l'Espace librairie.
Parmi les participants, Abraham B. Yehoshua, prix Médicis étranger 2012 (Rétrospective, Editions Grasset) parlera de son oeuvre, samedi 23 février à 20h30.
www.livresdesmondesjuifs.com

Retour haut de la page

VICE-VERSA
- Vendredi 8 février à 12h30
Apéro-signature avec Nathalie Zajde et Tobie Nathan

NATHALIE ZAJDE est l'auteur de "Enfants de survivants" "Guerir de la Shoah" "Les enfants de la Shoah" "Les enfants cachés en France".......
TOBIE NATHAN est auteur de polars ("613" "Dieu dope" "Sérial eater".....) , de nombreux essais dont "La nouvelle interprétation des rêves", et de romans "Mon patient Sigmund Freud" "Qui a tué Arlozoroff?" .
Son dernier ouvrage "Ethno-roman" a reçu le prix Fémina Essais

- du 10 au 15 février
Foire Internationale du Livre de Jérusalem
Vice-Versa

Retour haut de la page

Le Centre Communautaire de Paris
24 janvier 2013
Concert - Hommage à Jo Amar

25 janvier 2013
Chabbat Chira

30 janvier 2013 à 19h30
Table-ronde : Israël, le Proche-Orient et l'Europe :
une réflexion géopolitique ?
Frédéric Encel, maître de conférences à Sciences-Po
François Heisbourg, conseiller spécial à la Fondation pour la Recherche Stratégique
Dominique Moisi, politologue

www.centrecomparis.com

Retour haut de la page

Centre Communautaire de Paris

11 février 2013 à 19h30
RENCONTRES
- avec Michel Camdessus
Ancien Directeur Général du FMI, Gouverneur Honoraire de la Banque de France.
Le combat planétaire contre la pauvreté : un devoir éthique de notre temps


14 février 2013 à 19h00
- avec Shmuel Trigano
Professeur des Universités à Paris X-Nanterre, Directeur du Collège des études juives de l'Alliance israélite universelle.
Politique du peuple juif


14 février 2013 à 20h30
- avec Franklin Rausky
Docteur-ès-Lettres, Directeur des Etudes de l'Institut Universitaire d'Etudes Juives Elie Wiesel.
Le juif et l'hébreu : une mutation de l'identité d'Israël

www.centrecomparis.com

Retour haut de la page

COMPAGNIE C(H)ARACTERES
Spectacle
Haïm, à la lumière d'un violon
20,21 et 22 Décembre 2012 et du 12 au 14 Janvier 2013
Ecrit et mis en scène par Gérald Garutti

Haïm, à la lumière d'un violon retrace la vie réelle de Haïm Lipsky, juif polonais né à Lodz en 1922 dans une famille ouvrière pauvre, devenu violoniste à force de volonté, et sauvé de l'enfer concentrationnaire grâce à la musique.
À sa sortie d'Auschwitz, Haïm a rejeté le polonais et complètement arrêté la musique – sa passion, sa vocation, sa survie - pour ne plus parler que deux langues : le yiddish et le silence.
Aujourd'hui, à 90 ans, il parle hébreu, et presque tous ses enfants et petits-enfants sont devenus des musiciens internationaux.

Sur le plateau, quatre voix musicales tressent le récit porté par la comédienne-conteuse Natacha Régnier: le violoniste virtuose Naaman Sluchin, ex-premier violon du quatuor Diotima et petit-fils de Haïm Lipsky, qui représente son grand-père; la pianiste classique concertiste internationale Dana Ciocarlie; et l'éclatant duo klezmer les Mentsh, composé de l'accordéoniste Alexis Kune et le clarinettiste Samuel Maquin.

Résonance d'une vie à travers un siècle extrême, ce conte musical où alternent morceaux classiques et mélodies klezmer témoigne de la survie par l'art, de l'espoir préservé jusqu'au cœur des ténèbres et du fil de la transmission.
Puisque la musique définit l'essence même de la vie de Haïm Lipsky, elle constitue le coeur absolu du spectacle. Classique, elle embrasse la Pologne de Chopin à Szymanowski, traverse la MittelEuropa de Bruch à Bartók, touche au Nouveau Monde avec Bernstein.
Klezmer, elle fait virevolter les mélodies de toute l'Europe de l'Est, des nigunim liturgiques aux danses populaires.
Interprétée par des artistes concertistes à la carrière internationale, elle fait se répondre musiciens classiques et klezmorim en une rencontre inouïe, où virtuosité rime avec vitalité et humanité.

Retour haut de la page

MOADON IVRI
UNION POUR LA LANGUE ET LA CULTURE HÉBRAÏQUES

CHAGALL ET LE LIVRE
au Musée Chagall de Nice
20 octobre 2012-11 février 2013

En 1923, à Berlin, Chagall découvre la pratique de la gravure, en illustrant la version allemande de Ma Vie, recueil de ses souvenirs de jeunesse.
Il ne cesse ensuite de s'intéresser à l'illustration des textes les plus variés : textes fondateurs, comme la Bible et l'Odyssée, textes classiques comme La Tempête, de Shakespeare, textes d'amis, puisque toute sa vie, il entretient des liens forts et durables avec de nombreux écrivains et poètes, revues d'art enfin, où sa participation est très recherchée après-guerre.
Il est ainsi amené à travailler avec les plus grands éditeurs d'art du XXème siècle : Paul Cassirer, Ambroise Vollard, Tériade, Aimé Maeght, Alain Mazo, André Sauret, Gerald Cramer.
Il s'affirme dès les années trente comme l'un des maîtres de la gravure, soucieux de transposer dans les modulations du noir et blanc, les valeurs de la couleur et de restituer le rythme et l'atmosphère d'un récit sans renoncer à sa propre part d'interprétation.
A la fin de la Seconde Guerre mondiale, encore réfugié aux Etats-Unis, il découvre la lithographie, à l'occasion de la publication de Four Tales for Arabian Nights. Celle-ci devient ensuite son mode d'expression privilégié pour l'illustration. Il développe une totale maîtrise de cette technique dans l'atelier de Fernand Mourlot, où Charles Sorlier devient son compagnon de travail.
L'exposition présente une grande partie des livres illustrés par Marc Chagall, avec, en regard de chacun d'eux, des peintures et des gouaches. L'artiste, en effet, reprend souvent les sujets de ses illustrations dans sa peinture. Le tableau précède ainsi dans le temps, ou au contraire prolonge, les planches d'un livre.
Commissariat général :
Maurice Fréchuret, conservateur en chef du Patrimoine, directeur des musées nationaux du XXème siècle des Alpes-Maritimes
Commissaire :
Elisabeth Pacoud-Rème, historienne de l'art, chargée des collections

Musée national Marc Chagall
Avenue du Docteur Ménard
06000 Nice
Accueil-standard T : + 33 (0) 4 93 53 87 20
F : + 33 (0)4 93 53 87 39


EXPOSITION : JUIFS D'ALGÉRIE
28 septembre 2012 – 27 janvier 2013
L'année 2012 marque le cinquantenaire des accords d'Évian. Le Musée d'art et d'histoire du Judaïsme a choisi de se joindre aux nombreuses institutions qui souhaitent rappeler, par diverses approches, la date charnière que fut 1962 pour la France et pour l'Algérie.
Il présente une exposition inédite retraçant les grandes étapes de l'histoire des Juifs d'Algérie. L'exposition Juifs d'Algérie met en lumière la grande diversité et la complexité des expériences, des trajectoires politiques et sociales des membres de cette communauté.
Sont également abordées leur vie religieuse et leurs activités économiques. Enfin, la culture populaire des Juifs d'Algérie est évoquée, notamment les coutumes et les divertissements.
La musique n'est pas absente de ce panorama : mélodies synagogales, chants traditionnels, compositions savantes ou populaires issues des traditions arabo-andalouse ou du malouf constantinois, créations hybrides marquées par les européennes et latines.

MUSÉE D'ART ET D'HISTOIRE DU JUDAÏSME
Hôtel de Saint-Aignan
71 Rue du Temple 75003 Paris
TÉL. (33) 1 53 01 86 53
http://www.mahj.org/fr/index.php

Retour haut de la page

CRFJ - CENTRE DE RECHERCHE FRANÇAIS À JÉRUSALEM
CONFÉRENCE
JÉRUSALEM 1900 :
UNE AUTRE HISTOIRE DE LA VILLE SAINTE EST-ELLE POSSIBLE ?

Vincent LEMIRE - chercheur en délégation au CRFJ
Mercredi 30 Janvier 2013 à 19 h 00 au CRFJ

Cette conférence se propose d'appliquer à Jérusalem les outils méthodologiques de l'"histoire potentielle" en prenant comme point de départ cette belle intuition de Paul Ricoeur :
"Les hommes du passé avaient un futur qu'on peut appeler le futur du passé, qui fait partie de notre passé à nous. Or une grande partie du futur du passé n'a pas été réalisée. Les gens d'autrefois ont eu des rêves, des désirs, des utopies, qui constituent une réserve de sens non réalisé. Un aspect important de la relecture et de la révision des traditions transmises, consiste dès lors dans le discernement des promesses non tenues du passé. Le passé en effet n'est pas seulement le révolu, ce qui a eu lieu et ne peut plus être changé (définition très pauvre du passé), il demeure vivant dans la mémoire grâce, je dirai, aux flèches du futur qui n'ont pas été tirées ou dont la trajectoire a été interrompue. En ce sens, le futur inaccompli du passé constitue peut-être la part la plus riche d'une tradition".
(Paul Ricoeur, "Identité narrative et communauté historique", octobre 1994).

Dans le cas Jérusalem, la réflexion de Ricoeur peut s'avérer particulièrement utile : en effet, la ville sainte n'a pas toujours été un champ de bataille. À l'orée du XXe siècle, à seulement trois générations de distance, une autre histoire s'est esquissée, d'autres horizons se sont dessinés, grâce à l'émergence d'une identité citadine partagée, loin des dérives communautaristes qui semblent aujourd'hui l'emporter. En croisant les notions d' "identité narrative" et de "communauté historique", il s'agit de réfléchir aux possibilités d'une histoire partagée de la ville sainte.
Cette "Belle époque" de Jérusalem est mal connue, elle a longtemps été oubliée et mérite d'être racontée. On y croisera un maire arabe polyglotte, un député ottoman franc-maçon, des juifs levantins, des révolutionnaires qui chantent la Marseillaise, mais aussi des archéologues occidentaux occupés à creuser le sous-sol pour faire ressurgir les lieux saints de la "Jérusalem biblique". On peut restituer cette période exceptionnelle en s'appuyant sur des sources inédites, en particulier les archives de la municipalité ottomane de Jérusalem.
Alors que la ville sainte est aujourd'hui à un nouveau tournant de son histoire et que la question de son partage se pose une fois encore, il faut se souvenir de cet « âge des possibles » qui peut livrer quelques clés pour mieux comprendre le présent et envisager l'avenir.

Vincent Lemire, agrégé d'histoire, ancien élève de l'Ecole normale supérieure Fontenay/Saint-Cloud, maître de conférences en histoire contemporaine à l'université Paris-Est Marne-la-Vallée, est actuellement en délégation CNRS au Centre de recherche français à Jérusalem (CRFJ).
Ses recherches portent sur Jérusalem et le Proche-Orient contemporain, l'histoire environnementale et les processus de patrimonialisation urbaine. Il a notamment publié La soif de Jérusalem. Essai d'hydrohistoire, 1840-1948 (Publications de la Sorbonne, 2011) et il a codirigé le numéro spécial "Proche-Orient: foyers, frontières, fractures" de la revue Vingtième siècle publié en septembre 2009.

http://www.crfj.org/

Retour haut de la page

VICE-VERSA
- Mardi 5 février à 18h30
Jocelyn Hattab
Présentera STAM, son recueil de nouvelles publié aux éditions Amalthée.
Vice-Versa

Retour haut de la page

LE CENTRE COMMUNAUTAIRE DE PARIS

RENCONTRE - DÉBAT
8 janvier 2013
Soirée d'ouverture solennelle du 50ème anniversaire
"La spiritualité face à la violence et la terreur - Penser le religieux au XXIème siècle"
avec Gilles Bernheim, Grand Rabbin de France
et Bernard Henri Levy, Philosophe.

Grand Amphithéâtre de la Sorbonne
Informations sur www.centrecomparis.com
ou au 01 53 20 52 52


15 janvier 2013
Rencontre avec Alexandre Adler, politologue
"Les deux visages de l'Israël contemporain"

17 janvier 2013
Rencontre avec Alain Finkielkraut, philosophe
"La démocratie est-elle universelle ?"
www.centrecomparis.com

Retour haut de la page

AMBASSADE D'ISRAEL EN FRANCE
CINÉMA
L'Orchestre des exilés
Dimanche 20 janvier 2013 à 19h30
Huberman et l'Orchestre philharmonique d'Israël
Projection exceptionnelle.

Projection du film documentaire de Josh Aronson.
Le film évoque l'histoire de la naissance de l'Orchestre philharmonique de Palestine (aujourd'hui d'Israël) en 1936, et celle d'un homme, Bronislaw Huberman, célèbre vio­lo­niste polonais qui sauva de nombreux musiciens juifs de l'Europe nazie.
En présence du violoniste Ivri Gitlis et de Michèle Tauber, interprète et enseignante.
En savoir plus

culture2@paris.mfa.gov.il

Retour haut de la page

VICE-VERSA

Le dimanche 6 Janvier à 18h30
nous recevrons DANIEL SIBONY

il présentera et signera
"Marrakech le départ"

A l'occasion d'un bref retour à Marrakech, un écrivain venu finir un manuscrit erre dans la ville et vit une rencontre amoureuse. Sur les lieux de ses origines, l'exilé voit remonter les images qui font revivre son enfance et sa jeunesse, entre bien-être et détresse, exil et ancrage dans une tradition millénaire où ce qui l'emporte, c'est le désir lancinant du départ.
Daniel Sibony en profite pour lever quelques voiles sur son roman des origines, celles d'un juif né en terre arabe.

Et aussi,
Projet de création d'un "Lieu d'Etudes Bibliques" à Jérusalem par Daniel Sibony
Une façon d'être et de penser. Au-delà de ce qu'il pense des religions, Daniel Sibony vous invite à décrypter avec lui les grands épisodes de la Bible : de la Génèse à la sortie d'Egypte, en passant par Caïn et Abel, Noé, Abraham, Moïse, Jonas ou Job, etc.

Daniel Sibony déclare : depuis quarante ans, je tente d'éclairer les acuités symboliques de ce livre immense. La Bible m'a nourri, elle a nourri toute mon oeuvre.
Un regard original, à la fois personnel et érudit, du psychanalyste
Vice-Versa

Retour haut de la page

Centre Communautaire de Paris

Le Centre Communautaire de Paris
RENCONTRE - DÉBAT
8 janvier 2013
Soirée d'ouverture solennelle du 50ème anniversaire
"La spiritualité face à la violence et la terreur - Penser le religieux au XXIème siècle"
avec Gilles Bernheim, Grand Rabbin de France
et Bernard Henri Levy, Philosophe.

Grand Amphithéâtre de la Sorbonne
Informations sur www.centrecomparis.com
ou au 01 53 20 52 52


Retour haut de la page

[Page d'Accueil]
[Retour à la page précédente]

Valid XHTML 1.0 Transitional