Accueil | Publications | Écrire à plusieurs | Mots qui rient | Carterie | Expositions | Tremplin aux idées | Annonces | Cadeaux



Bollog vendeur

Droits d'auteur ©nikibar.com 2006 - Reproduction, traduction, adaptation, interdits sans le consentement de l'auteur.

Comment faire prendre des vessies pour des lanternes...
Le client est assuré en entrant dans son magasin qu'il y trouvera la meilleure marchandise et la moins chère. Ce n'est pas comme chez son concurrent...

- Pourtant, dit le client, votre concurrent me proposait un réveil-radio pour un prix inférieur à celui de votre réveil à quartz...
- C'est ce qu'il vous a dit, ricane Bollog. Il n'a pas précisé que c'est du matériel d'occasion qu'il veut vous vendre, je parie ?
- Non...
- Ah ! Vous voyez ! Et sans garantie en plus. Après deux mois, vous pourrez jeter son réveil-radio à la poubelle. Et puis, on croit qu'un réveil-radio est plus cher mais c'est de la blague. Ce ne sont pas des appareils fiables, croyez-moi. Les réveils à quartz sont plus élaborés, d'une qualité infiniment supérieure, d'une précision inouïe. Vous, ce que vous voulez, c'est un bon outil, précis, pour vous réveiller le matin ; pas un jouet, n'est-ce pas ?
- Effectivement...
Le client achètera le réveil à quartz, convaincu d'avoir réalisé l'affaire de sa vie. Pourtant, quelques semaines plus tard, le réveil à quartz rend l'âme, et voilà notre client obligé de retourner chez Bollog. Ce dernier ne semble pas enchanté du tout de revoir le type, surtout lorsqu'il apprend que le réveil à quartz est cassé. Il observe l'objet et le client avec méfiance :
- Vous l'avez laissé tomber, c'est cela ?
- Jamais de la vie ! Il s'est arrêté, c'est tout !
- Votre femme alors l'a laissé tomber ?
- Je suis veuf.
- Des enfants ?
- Ils ne vivent plus à la maison. Personne ne l'a laissé tomber, je vous assure !
Bollog ne semble pas le croire et marmonne : « C'est la meilleure marque, comment cela a-t-il pu se produire ? Jamais, depuis toutes ces années que je vends ces réveils à quartz, jamais aucun ne s'est abîmé, jamais... »
Là, le client se sent atrocement coupable, comme s'il était personnellement responsable d'avoir assassiné lâchement le réveil à quartz. Ce n'est qu'un bon moment plus tard qu'il retrouvera sa lucidité, et qu'un sursaut d'indignation salutaire le poussera à se rebeller :
- Hé ! Je n'y suis pour rien, moi. Et puis, j'ai la garantie, regardez...
- Ah oui ! la garantie...
Bollog examine le papier qu'il avait lui-même daté et signé lors de l'achat. Il semble tracassé, n'arrive pas à se décider.
- Écoutez, dit-il enfin, je vous offre une transaction unique. Vous allez voir, vous ne le regretterez pas. Je n'ai encore jamais proposé une affaire pareille à qui que ce soit, mais vous m'êtes particulièrement sympathique. Et, croyez-moi, j'y perds. Allez, je suis trop bon... Je vous vends, à la place de ce réveil à quartz, un réveil-radio. Et pas n'importe quel réveil-radio, oh que non ! Regardez, celui-ci est un tout dernier modèle, il a une tonalité rare, une précision suisse, c'est vous dire...
Le client repartira avec le réveil-radio. Il a dû, bien sûr, rajouter le double du prix d'achat du réveil à quartz. C'est normal, il vient d'acquérir un appareil unique, de haute qualité. Enfin, quelle chance, Bollog a été hyper, hyper sympa, il lui a donné deux piles. Gratuitement !

Retour haut de page


espace

"Une fripouille est un opportuniste qui utilise la crédulité des gens pour les manipuler et qui sait en tirer profit à grandes doses de mauvaise foi. Un bollog, quoi..."


Page d'Accueil
[Retour à la page précédente]


Valid XHTML 1.0 Transitional


Valid CSS!