Accueil | Publications | Écrire à plusieurs | Mots qui rient | Carterie | Expositions | Tremplin aux idées | Annonces | Cadeaux



Bollog et le forum Internet

Droits d'auteur ©nikibar.com 2006 - Reproduction, traduction, adaptation, interdits sans le consentement de l'auteur.

Bollog vient de découvrir un forum sur Internet : on pose des questions et on répond à des questions, ce n'est vraiment pas compliqué. Il y a des tas et des tas de personnes qui participent et on peut choisir dans quel domaine on veut adhérer car il y a beaucoup de catégories diverses.

Il a lu la charte afin de s'inscrire :
Article 1 : Il est interdit de critiquer ou de dire des choses méchantes - même si elles sont vraies - sur les organisateurs du forum...
Article 2, 3, 4 et les autres : Il est interdit d'être vicieux, pédéraste, raciste, porno, violent, vulgaire etc...

Bollog a signé, bien sûr, sa moralité est sans faille !

Ce forum l'amuse au plus haut point : il a déjà accumulé près de 900 points. Pour obtenir des points, c'est simple : plus on répond aux questions (même si ce sont des conneries, même si c'est pour marquer seulement oui ou non), plus on gagne de points. Si la réponse est juste (ou du moins considérée comme telle par le demandeur ou par des votants qui n'y entravent que dalle), on gagne encore plus de points. Que fait-on de tous ces points ? Rien. Ils prouvent juste aux autres que vous êtes sacrément fort si vous en avez beaucoup et eux pas... Fort en quoi ? Euh, ça, Bollog ne l'a pas encore compris. Tiens, il faudra qu'il pose la question...

Il vient de répondre à une question hilarante et d'une originalité rare : "Qui vient avant, la poule ou l'oeuf ?" En fait, c'est la dix-septième fois en trois jours que cette question a été posée, mais c'est le lot de la plupart des questions.
Bollog a repéré la rubrique "Choses Futiles" qui est d'un drôle, mais d'un drôle... Il y a là des jeux de mots du genre : "Est-ce qu'un beau cale des cornichons ?" et des réponses d'une finesse incroyable : "Encore des nichons !"
Il a décidé de poser à son tour une question. Il rit en lui-même de ce qu'il écrit : "Ma belle-mère me fait un bras d'honneur dès que sa fille ne la voit pas... Qu'en pensez-vous ?"
En posant cette question, il avait pensé à ce geste que Belle-Maman lui faisait fréquemment et à tout ce qu'elle lui faisait subir. Pas plus tard qu'hier encore, elle avait renversé (exprès, elle est si taquine), de la crème chaude au chocolat sur son pantalon.
C'est un triomphe ! Les gens répondent en hurlant de rire : les histoires de belles-mères, ça remporte toujours un succès. Il y a tant de beaux-fils et belles-filles en grande souffrance et désespoir ; de fait, ils sont joliment contents qu'un pauvre type livre publiquement leurs afflictions personnelles. Quel bonheur de pouvoir rire d'un autre et de lui proposer les solutions auxquelles ils rêvent eux-mêmes :
- Ta belle-mère est un chameau : abandonne-la dans le désert...
- À ta place, je lui offrirais une croisière autour du monde en pédalo...
- Présente-la à C. Lavie, fossoyeur de son état ; il est veuf, peut-être aura-t-il une idée et saura-t-il t'en débarrasser...
Encouragé par le succès remporté, Bollog continue à poser des questions. Tout son entourage et tous ses déboires y passent : sa femme, sa secrétaire, son ami d'enfance, son boss, son psy... Les gens du forum sont enthousiastes. Ils attendent chaque jour avec impatience les annonces de Bollog, découvrent sa vie et, en répondant, ils exorcisent leurs propres échecs, leurs propres déchéances... Les points pleuvent, la popularité de Bollog croît sans cesse, le niveau 4 n'est pas loin...
Hélas, comme toujours, là où s'installe le succès, se réveillent les jaloux. Ces derniers commencent à agir : et vlan, des désignations d'abus suppriment ses questions.
Bollog est surpris : il voit tous les jours des questions qui le font frissonner d'horreur, des questions ouvertement racistes ou vulgaires ou pornographiques, qui restent des heures sur le forum avant d'être, enfin, éliminées.
Son ton à lui est gentillet, naïf, drôle... Il ne cherche qu'à amuser les autres...
"Il y a une erreur !" se dit-il. Alors, il envoie une lettre aux organisateurs de ce forum en expliquant tout cela. Ah ! Il reçoit bientôt une réponse : "Cher monsieur Bollog, votre question a été supprimée pour cause, raison et prétexte de non-conformité avec la Charte : article 1, blablabla... N'hésitez pas à nous réécrire si vous pensez que nous avons tort, blablabla..."
Bollog relit la Charte mais ne trouve rien qui corresponde à ses démêlés conjugaux ou autres, alors il envoie une seconde lettre et reçoit une seconde réponse, identique à la première : "Cher monsieur Bollog, votre question a été supprimée pour cause, raison et prétexte de non-conformité avec la Charte : article 1, blablabla..."
Bollog écrit une troisième, une quatrième, une cinquième fois, et toujours la même réponse : "Votre question a été supprimée pour cause, raison et prétexte de non-conformité avec la Charte : article 1, blablabla..."
Et un beau jour il reçoit le coup décisif, la condamnation : "Cher monsieur Bollog, votre compte a été supprimé. Na ! Maintenant cessez donc de nous casser les pieds. Après tout, nous ne sommes pas habilités à dire autre chose que vous êtes en non-conformité avec la Charte : article 1, blablabla... Surtout, surtout n'hésitez pas à nous contacter si vous pensez que nous avons tort, blablabla et patati et patata..."

Le doute n'est plus permis : ce sont les belles-mères qui contrôlent les forums...

Retour haut de page


espace

"Une fripouille est un opportuniste qui utilise la crédulité des gens pour les manipuler et qui sait en tirer profit à grandes doses de mauvaise foi. Un bollog, quoi..."


Pour le respect des droits des Qristes
Page d'Accueil
[Retour à la page précédente]


Valid XHTML 1.0 Transitional


Valid CSS!