Accueil | Publications | Écrire à plusieurs | Mots qui rient | Carterie | Expositions | Tremplin aux idées | Annonces | Cadeaux



Bollog, celui qu'on attend longtemps, longtemps...

Droits d'auteur ©nikibar.com 2006 - Reproduction, traduction, adaptation, interdits sans le consentement de l'auteur.

Cette fois, Bollog est la personne qu'une entreprise va vous envoyer. C'est le livreur du mazout ou de la machine à laver que vous venez d'acheter, à moins que ce ne soit lui qui va vous installer la vidéo...

Bref, c'est celui qui doit arriver le jour tel ou tel, "dans la matinée" ou "dans l'après-midi". Et encore, si vous avez de la chance... (Il n'est pas rare que l'on vous dise que Bollog viendra tel jour, et que vous ne puissiez sortir de chez vous du matin au soir.)

Dans votre cas, on doit vous apporter la table que vous avez commandée, et le livreur, Bollog, viendra demain, entre 8 heures et 12 heures. En accord avec votre mari, c'est vous qui resterez à la maison. Vous avez averti votre employeur. Cela peut s'arranger : vous ferez des heures supplémentaires pendant le week-end, et tant pis pour le resto avec votre famille...
Dès potron-minet, vous attendez SA venue. Vers midi moins dix, vous commencez à vous tracasser et vous téléphonez pour savoir ce qui se passe. La secrétaire vous répond :
- Il n'est pas encore là ? Il va arriver d'une minute à l'autre, il n'est pas encore midi, après tout...
Midi, midi et quart, midi et demi, pas de Bollog. Vous téléphonez de nouveau :
- Il n'est pas venu ? Ce n'est pas possible ! Vous en êtes sûre ? demande la secrétaire.
Ça, c'est la meilleure !
- Bien sûr que j'en suis sûre ! S'il était venu, je le saurais tout de même !
- Bon, ça va ! Ce n'est pas la peine de crier comme ça...
On aura tout vu ! En fait, tout cela, c'est de votre faute...
Mais la secrétaire n'est pas si inhumaine que cela, elle va se renseigner, puis vous dit :
- Il sera chez vous d'ici un petit quart d'heure. Vous voyez, ce n'était pas nécessaire d'en faire toute une mayonnaise ! Il a été retenu plus longtemps que prévu : il y a des embouteillages pas possibles en ville.
Bon ! Quinze minutes, ce n'est pas la mer à boire, vous voilà rassurée.

Seulement le temps passe et Bollog n'arrive toujours pas. Treize heures, treize heures et demie, quatorze heures... Vous téléphonez encore une fois. C'est une autre secrétaire qui vous répond et vous lui narrez toute votre histoire depuis le début. Elle, elle est très, très compatissante :
- Oh, ma pauvre dame, comme je vous comprends, que c'est ennuyeux... Ces retards sont si désagréables !
- Alors ? Quand va-t-il arriver ?
- Si je le savais ! Vous savez, nous souffrons de ces situations-là tout autant que vous.
C'est trop fort ! Vous exposez vertement votre colère, et la dame au téléphone vous abandonne lâchement :
- Ne quittez pas, je vous passe Madame Binette...
Madame Binette, c'est la secrétaire qui vous avait répondu précédemment. Lorsqu'elle dit "Allô !", vous sentez à sa voix qu'elle en a ras-le-bol de vos jérémiades. "Qu'est-ce que vous voulez encore ? Ah bon ? Il n'est pas arrivé ?"
Cela n'a pas l'air de beaucoup l'étonner. Elle essaie de le contacter sur son portable, mais Bollog ne répond pas.
"Il a sans doute fini sa journée. Le pauvre, il travaille tellement ! Ce n'est pas grave, il viendra demain. Disons, entre huit heures et midi ?"

Retour haut de page


espace

"Une fripouille est un opportuniste qui utilise la crédulité des gens pour les manipuler et qui sait en tirer profit à grandes doses de mauvaise foi. Un bollog, quoi..."


Page d'Accueil
[Retour à la page précédente]


Valid XHTML 1.0 Transitional


Valid CSS!