Accueil | Publications | Écrire à plusieurs | Mots qui rient | Carterie | Expositions | Tremplin aux idées | Annonces | Cadeaux

Écologie : la nature est fragile...

"L'écologie est une science qui a pour objet les relations des êtres vivants (animaux, végétaux, micro-organismes) avec leur environnement, ainsi qu'avec les autres êtres vivants..." (Larousse)
La nature est fragile, on peut faire autrement pour être autrement...

Produits naturels, économiques, non toxiques.

On peut les utiliser sans danger : du bouchon de liège au vinaigre, en passant par le chou, le dentifrice, l'oseille ou le papier journal, vous allez découvrir des astuces efficaces, surprenantes et économiques.
Ces recettes, bien souvent héritées de nos grands-mères, ont le charme du rustique et du désuet mais surtout celui de la nature...
"La nature fait toujours, selon les conditions dont elle dispose et autant que possible, les choses les plus belles et les meilleures." (Aristote)


[Retour haut de page]

Économiser l'eau

Il n'y a pas de petites économies ! Surtout, pensons à ne pas être individualistes. Nos petits-enfants auront tout à gagner de nos efforts pour économiser l'eau.
"Encore récemment considérée comme une matière première inépuisable, l'eau promet de devenir une ressource rare au 21ème siècle. La surconsommation des ressources, la pollution industrielle et agricole ainsi qu'un gaspillage généralisé contribuent à précariser l'accès à l'eau de milliards d'habitants." www.novethic.fr

Des équipements différents :

robinet
  • Un robinet équipé d'un mélangeur d'air (mousseur).
    Cela limitera le débit d'eau tout en conservant la même pression en mélangeant l'air à l'eau.
deux débits différents
  • Chasse d'eau équipée de deux débits différents.
    Elle comporte deux boutons, un qui libère une pression faible et l'autre tout le contenu de la chasse.
  • Lors d'un nouvel achat, préférez le lave-linge ou le lave-vaisselle équipé d'un programme économique

Des habitudes différentes :

  • Préférez la douche au bain.
  • Fermez le robinet d'eau lorsque vous vous savonnez, vous vous rasez ou lorsque vous vous brossez les dents.
  • Lorsque vous faites la vaisselle, utilisez des bassines dans votre évier, une pour le lavage, l'autre pour le rinçage. L'eau récupérée peut encore servir à nettoyer votre voiture, une entrée ou un balcon.
  • Vérifiez régulièrement le bon fonctionnement de vos tuyauteries et faites réparer immédiatement toute fuite, même minime.
  • Lorsque vous arrosez votre jardin ou vos plantes, faites-le le soir juste avant la tombée de la nuit car c'est le moment où l'évaporation est la plus faible.
  • Si vous avez un climatiseur, pensez à récupérez l'eau pour l'arrosage.
  • L'eau de rinçage des fruits et légumes servira à arroser vos plantes ou votre jardin.

[Retour haut de page]

Expériences sur les animaux pour des produits de beauté...

Avant d'acheter vos produits d'entretien ou de cosmétique, vérifiez si le logo du lapin figure sur le produit : ce logo signale que le produit n'a pas été testé sur des animaux.
Ce produit n'a pas été testé sur des animaux     Ce produit n'a pas été testé sur des animaux

Rappel :
Des centaines d'animaux (souris, rats, cochons d'Inde, lapins, chiens, chats, singes...) meurent chaque jour dans des laboratoires en subissant des expériences douloureuses dans le but de mettre au point de nouveaux médicaments, mais aussi de tester des produits de beauté, d'hygiène et d'entretien.

www.bien-et-bio.info
One Voice

Les tests sur les animaux :
Vous trouverez ici la liste des groupes, marques et sociétés qui effectuent des tests sur les animaux :
anima.vip-blog.com

[Retour haut de page]

Recycler soi-même du papier

Découvrir la fabrication artisanale et faire soi-même du papier...
Une activité intéressante à faire avec des enfants ou seul(e) si vous aimez innover en techniques d'art.

Le matériel :
  • Papier journal ou tout autre papier usagé
  • une bassine pleine d'eau
  • un robot ménager (du genre mixer qu'on utilise pour les légumes de la soupe...)
  • un cadre avec un toile tendue dessus qui servira de filtre
  • un cadre vide
  • un vieux récipient, environ de la taille des cadres
  • un tissu absorbant ou non-tissé

La fabrication :
  • Déchirer ou découper le papier en petits morceaux.
  • Laisser tremper dans une bassine pleine d'eau une dizaine d'heures (le papier détrempera plus vite dans de l'eau chaude).
  • Avec votre mixer (le même que vous utilisez pour la cuisine), touillez cette pâte en ajoutant de l'eau si nécessaire, jusqu'à ce que la pâte devienne consistante comme une pâte à crêpe.
  • Superposez les 2 cadres, le cadre vide au-dessus de l'autre qui servira de filtre, le tout au-desus d'un vieux récipient qui recueillera l'eau filtrée.
  • Versez la pâte dans le cadre (vide) supérieur.
  • Lorsque l'eau s'est écoulée dans le récipient, vous pouvez ôter le cadre vide.
  • Vous recouvrez la pâte avec un tissu absorbant ou non-tissé.
  • Épongez soigneusement pour enlever le maximum d'eau.
  • Retournez ensuite le tout sur une surface plate, et décollez le cadre délicatement.
  • Attendre que le papier sèche complètement - on peut le suspendre sur un fil et le mettre au soleil...

Conseils :
  • On peut ajouter des pigments pour donner de la couleur au papier.
  • Pour les imperméabiliser un peu, il faut ajouter dans l'eau de l'amidon ou du savon.
  • Vous pouvez également coller des feuilles et des fleurs séchées sur le papier ou encore les disposer dans la pâte avant que celle-ci ne sèche.

creteil.iufm.fr
www.univers-nature.com
www.coloriage-educatif.com
www.planete-echo.net
www.funsci.com
lemondisa.canalblog.com
www.planetecologie.org

[Retour haut de page]

Quelques conseils en vrac

Le Figaro - LE CONSEIL DU JOUR, de Jean-Marc Lorach

  Optez pour le lavage sans eau de votre voiture
La plupart des nettoyants écologiques sont à usage multiple, et peuvent servir aussi bien pour la carrosserie que pour les chromes, les plastiques et les vitres.

  Privilégiez les moquettes naturelles
Les moquettes synthétiques à bas prix dont nombre de logements collectifs sont équipés de façon standard, peuvent être sources de maux de tête et d'allergies.

  Economisez l'eau en privilégiant les douches
Plus de 80% d'économies d'eau sont réalisées par rapport au remplissage d'une baignoire.

  Entretenez votre jardin avec une tondeuse solaire
Se rechargeant grâce à la luminosité et non à la chaleur, ces appareils présentent aussi l'important avantage d'être très silencieux.

  Isolez votre logement avec des fenêtres à triple vitrage
Une troisième couche vitrée garantira une meilleure isolation, thermique et accoustique.

  Des capteurs sur les robinets pour economiser l'eau
Il est courant de gaspiller l'eau en la laisant couler par distraction. Pour éviter ces pertes inutiles, l'installation de capteurs infrarouges sur les robinets a prouvé son efficacité.

  Des cercueils écologiques pour préserver les forêts
Il existe des cercueils en carton biodégradable qui nécessitent huit fois moins de bois qu'un cercueil classique, et qui sont nettement moins chers.

  Choisissez des télévisions moins énergivores
La différence de dépense d'énergie d'une télé peut varier du simple au double selon le modèle, et ce pour la même qualité d'image. Une nouvelle vague de téléviseurs économes en énergie arrive sur le marché.

  Utilisez des cosmétiques "bio"
Leur composition est faite exclusivement à partir de plantes issues de l'agriculture biologique. Les extraits d'origine animale et les produits chimiques sont proscrits.

  Comment économiser le chauffage ?
L'installation de compteurs individuels, des petits appareils sur chaque radiateur, permettrait d'individualiser et de répartir les charges de chauffage collectif sur la base exacte des ses consommations.

  Louer sa toiture pour des panneaux solaires
Nombre de sociétés sont à la recherche de surfaces à équiper de panneaux photovoltaïques. Si vous possédez une importante surface de toiture, comme des hangars agricoles, vous pouvez en louer l'usage et gagner ainsi quelques rentrées d'argent.

  Des écrans d'ordinateur respectueux de l'environnement
On estime à un milliard le nombre d'écrans dans le monde, ils génèrent à eux-seuls l'équivalent de 53 millions de tonnes de CO2... Pour éviter encore plus de pollution, choisissez des écrans portant un label développement durable.

  Rendez votre maison plus écologique
Installation de chauffage solaire, d'isolation thermique... L'Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat peut octroyer des subventions de l'ordre de 20 à 30% du coût des travaux.

  Un "Stop-pub" pour les arbres
Un million de tonnes de publicités sont distribués en France chaque année. Un autocollant placé sur la boite aux lettres permet d'éviter d'en recevoir, et ainsi de préserver les arbres.

  Un filtre pour améliorer la qualité de l'eau du robinet
Le filtre permet de supprimer le goût parfois un peu chloré de l'eau et de diminuer la quantité de métaux lourds qu'elle peut contenir. Plus besoin ainsi d'acheter des bouteilles d'eau minérales, couteuses et nécessitant le recyclage des bouteilles.
(Les bons achats - Eau minérale)

  Un aspirateur sans sac pour faire le ménage
Les sacs plein de poussières deviennent eux-mêmes des déchets supplémentaires. Ce type d'aspirateur permet d'éviter cette pollution.

  Des toilettes sèches pour économiser l'eau et produire du compost
Les déchets sont mélangés dans leur réceptacle avec des matières naturelles de la sciure ou des copeaux de bois. Ces toilettes sont donc beaucoup plus écologiques et permettent d'économiser l'eau.

  Chauffez-vous avec des bûches en papier compacté
Les vieux journaux servent à faire démarrer le feu, mais ils peuvent aussi remplacer le bois lui-même, afin de préserver les arbres.

  Comment pratiquer un ski écologique ?
Location d'une combinaison et non achat, ski nordique ou ballade en raquettes plutôt que d'emprunter les remontées mécaniques sont autant de moyens de préserver la nature.

  Passez un contrat de volontariat associatif
Il permet aux volontaires associatifs d'apporter de précieux renforts à ces organisations, aux côtés des salariés et des bénévoles

  Retrouvez les solidarités villagoises
Covoiturage, échanges de services entre voisins, ... à l'heure de la mondialisation et de la crise économique, les solidarités de voisinage permettent de préserver la planète et de faire des économies.

  Une nouvelle vie pour les cartons et les papiers recyclés
Une tonne de papier recyclé permet d'économiser deux tonnes de bois ! Vous pouvez contribuer à la préservation des forêts, en privilégiant l'utilisation de produits fabriqués à partir de cartons et papiers usagés.

  Une voiture plus propre grâce au "Stop and start"
Ce système ingénieux permet de réduire la consommation d'essence en coupant le moteur dès que le véhicule se trouve à l'arrêt.

  Partez skier dans une station verte
Se faire plaisir en respectant la nature, c'est possible en choisissant une ville engagée dans une démarche de développement durable.

  Faites la chasse aux fuites d'eau
Un robinet mal entretenu peut laisser s'écouler inutilement une quinzaine de litres d'eau par heure ! Il est nécessaire de vérifier périodiquement l'étanchéité des tuyaux et robinets.

  Comment gérer au plus près votre consommation d'électricité ?
Votre compteur d'électricité n'enregistre que la consommation globale de votre habitation. Pour obtenir des informations détaillées, utilisez un consomètre.

  Une bouillotte pour faire des économies de chauffage
Retrouvez la fameuse bouillotte de nos grands parents! Parallèlement aux poches à remplir d'eau chaude ou à celles qui contiennent un gel spécial thermoactif, on trouve aujourd'hui des bouillottes écologiques rembourrées avec des produits naturels.

  Une climatisation naturelle avec le puits provencal
Cette installation, aussi appelée puits canadien, fonctionne par échange thermique. Le dispositif consiste à faire passer de l'air à travers des tuyaux enterrés, avant de le faire entrer dans l'habitation aux fins d'aération.

[Retour haut de page]

Le chauffage de votre maison

Trucs et astuces :

Le chauffage de votre maison fonctionne la plupart du temps avec des énergies non renouvelables.
Voici quelques trucs et astuces pour réaliser des économies.

  • Saviez-vous que pour chaque degré que vous baissez sur votre thermostat, vous diminuez votre facture de chauffage de près de 3% ? Intéressant et bon pour notre belle planète.
  • Vous venez de cuisiner ou de prendre une douche chaude ? Utilisez vos ventilateurs pour propager l'air chaud à travers la maison au lieu d'ouvrir les fenêtres ! N'oubliez pas d'éteindre ces ventilateurs une fois qu'ils ont fait leur travail.
  • N'oubliez pas de fermer la trappe ainsi que les portes de votre feu de foyer. L'air froid y rentre très facilement !
  • Vous pouvez baisser la température de votre chauffe-eau à 50 degrés Celsius. Cela vous permettra d'économiser et vous ne vous en rendrez même pas compte en prenant votre douche !
  • Aménager vos pièces de façon à ce que l'air chaud de votre maison puisse circuler le plus facilement possible. Eviter de mettre des canapés en face de la cheminée par exemple.
  • Utilisez les rideaux pour couper les courants d'airs froid que pourraient laisser entrer vos fenêtres et ouvrez les rideaux du côté où se trouve l'ensoleillement de façon à transformer votre maison en mini serre.

www.economiesolidaire.com

[Retour haut de page]

Les jardins partagés

Phénomène récent, les jardins partagés fleurissent en France et particulièrement en milieu urbain.
Face à l'intense urbanisation et à la densification des villes, le besoin de retour à la nature, au végétal, au vivant semble évident.

Plus que de simples lopins de terre à usage alimentaire, ces jardins sont porteurs de valeurs sociales et humaines. Le plus souvent créés à l'initiative des habitants d'un quartier, ils deviennent rapidement des lieux d'échange, de créativité et de convivialité.
Outre légumes et fleurs, ils cultivent le rapprochement entre les individus, favorisent les actions collectives et entretiennent la dynamique de quartier.
Ces jardins d'un nouveau genre retissent les liens entre les hommes et avec leur environnement, en prônant des méthodes de jardinage douces et biologiques.
Une nouvelle façon de reverdir les villes de façon écologique.

Fondation Nicolas Hulot - conseils pratiques

[Retour haut de page]

Les bons gestes de consommation

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, faire ses courses n'est pas un geste anodin. L'avenir de notre planète se joue dans notre assiette. Nos choix de consommation déterminent en effet l'avenir de la biodiversité.
De tout temps, les hommes ont prélevé leurs ressources de la terre et de la mer, et utilisé les milieux naturels pour répondre à leurs besoins.
"Réfléchies", ces pratiques peuvent se concilier avec le respect de l'équilibre des écosystèmes, mais à l'inverse elles peuvent aussi se révéler extrêmement destructrices.
Or, détruire la biodiversité, c'est restreindre d'autant la diversité et le goût de nos menus !

Marché français - étalage de poissons

Les océans sont le parfait exemple des ravages d'un prélèvement abusif. Aujourd'hui, on estime que 70 % des stocks de poissons sont menacés.
Les mers se vident de leurs ressources halieutiques et la responsabilité de ce désastre écologique est très simplement identifiable.

C'est l'augmentation de la consommation individuelle des pays riches, combinée à des techniques de pêche de plus en plus sophistiquées, qui engendre la surpêche et le gâchis qui va de pair.
Dans le même temps, un troisième facteur s'ajoute : les poissons sont victimes des menaces qui pèsent sur leurs lieux de reproduction, tels les mangroves ou les récifs coralliens qui sont fortement menacés.

La Fondation Nicolas Hulot propose un guide malin pour faire des choix sains et responsables pendant les courses. Grâce à son format carte de crédit, il est fait pour accompagner le consommateur où qu'il aille.
On y trouve : Des informations pratiques, la saisonnalité des fruits et légumes, l'identification des labels de qualité et autres repères pour sélectionner en toute connaissance de cause les produits carnés et laitiers, les poissons, les coquillages et crustacés...

Poissons à NE PAS consommer :
  • Anguille
  • Bar de chalut
  • Cabillaud
  • Carrelet
  • Dorade rose
  • Empereur
  • Espadon
  • Flétan
  • Grenadier
  • Merlu
  • Mérou
  • Raie
  • Sabre
  • Saumonette (requin)
  • Saumon sauvage
  • Sébaste
  • Sole
  • Thon rouge
  • Vivaneau

Produits associés à NE PAS consommer :
  • Oeufs de cabillaud,
  • Oeufs d'esturgeon sauvage,
  • Foie de Morue,
  • Surimi (non labellisé MSC).

Coquillages et crustacés à NE PAS consommer :
  • Crevette guinéenne,
  • Crevette rose tropicale,
  • Langouste.

Les poissons à privilégier :
Poissons d'eau de mer :
  • Barbue,
  • Bar de ligne,
  • Baudroie (Lotte)
  • Chinchard
  • Congre
  • Dorade grise
  • Eglefin
  • Grondin rouge
  • Hareng,
  • Lieu jaune de ligne, Lieu noir
  • Maquereau
  • Merlan
  • Rouget barbet
  • Sardine
  • Saint-pierre
  • Saumon Atlantique (élevage bio)
  • Tacaud
  • Tilapia
  • Thon germon de ligne.

Poissons d'eau douce :
  • Barbeau
  • Brochet
  • Carpe
  • Gardon
  • Goujeon
  • Omble chevalier
  • Perche
  • Poisson-chat
  • Sandre
  • Silure
  • Tilapia
  • Truite.

Céphalopodes à consommer avec modération :
Calamar, Poulpe, Seiche.

Coquillages et crustacés à privilégier :
Coquillages :
Bigorneau – Bulot – Coque, Coquille Saint-Jacques – Huître – Moule – Palourde (ou praire) – Pétoncle.

Crustacés :
Araignée, Crevette rose (le bouquet), Crevette grise, Etrille, Langoustine, Tourteau.

*

Ne pas oublier les mentions obligatoires de l'étiquette !
L'étiquetage des produits aquatiques destinés à la vente doit porter 3 indications :
  • la dénomination commerciale de l'espèce ;
  • la méthode de production (capture en mer, en eaux intérieures ou élevage)
  • la zone de capture.

Fondation Nicolas Hulot - choisir le poisson

[Retour haut de page]

Le compost :

Comment recycler les ordures ménagères et fabriquer du compost.

La fabrication du compost permet de réduire le volume de sa poubelle et de produire, à partir de déchets organiques (reste de cuisine, taille de végétaux) un humus de qualité nécessaire au bon développement des plantes (que cela soit les plantes vertes ou celles du jardin et du potager).
L'humus disparaît chaque année à hauteur de 2 à 3%, en se minéralisant pour apporter les éléments indispensables au développement des plantes. En incorporant du compost à la terre, le jardinier compense cette perte, améliore la fertilité du sol et limite de volume de déchets à traiter en tas ou en bac.

Les matières à placer dans le compost doivent être si possible sèches :

  • Les tontes du gazon
  • Les cendres, sciures et copeaux de bois
  • Les restes de légumes et de fruits sauf s'il ont été traités (c'est souvent le cas des fruits du commerce, même les pommes de terre sont traitées à l'anti-germe)
  • Les végétaux issus des tailles doivent être broyés. En cassant ainsi les fibres du bois, ils seront plus perméables à l'humidité et aux micro organismes qui sont responsables de la fermentation.
  • Les fumiers d'animaux (le meilleur étant celui du cheval). Néanmoins, il ne faut pas utiliser de fumier provenant d'un élevage "industriel", car trop "pollué" par les différents additifs à l'alimentation.
  • La paille de blé ou autre
  • Les mouchoirs en papier
  • Les essuie-tout
  • Certains tissus en fibres naturelles
  • Les fonds de pots de fleurs ou de jardinières
  • Le marc de café et les filtres papier
  • Les marcs de raisins
  • Les sachets de thé
  • Les litières animales (sans les déjections)
  • Les coquilles d'oeufs
  • La couenne de jambon, les croutes de fromage, ...
  • Les coques des noisettes, cacahuètes, noix...
  • Les orties entières avant la floraison
  • Les aiguilles de conifères fournissent un humus acide
  • Les algues marines doivent être au préalable dessalées à la pluie
  • Les cheveux, poils, ongles, plumes...
  • Les feuilles saines
  • Les fleurs fanées.

À ne pas composter :

  • Les plantes malades,
  • La viande,
  • Le poisson,
  • Les produits laitiers,
  • Les excréments d'animaux domestiques (chien, chat),
  • Les "mauvaises herbes" montées à graines.

www.jardinature.net

[Retour haut de page]

Trucs en vrac

Découvrez comment maintenir votre maison belle et saine grâce aux astuces de nos grand-mères...
Trucs en vrac

[Retour haut de page]

La propriété publique

Les biens communs appartiennent à tous...

(Extrait)

"L'air, la mer, les rivières, les plages, les rues, les places, les jardins publics et les paysages sont ouverts à tous. Les biens communs appartiennent à tous les citoyens, indépendamment de la religion, de la race ou du sexe. C'est l'âme d'une société, c'est l'âme de la démocratie. Nul n'a le droit, tout puissant et si riche soit-il, de nous l'enlever.
Mais les biens communs sont l'une des arènes les plus délaissées de la vie. Elle est constamment menacée, aussi bien par les autorités que par les parties intéressées ; l'idéo­logie de la privatisation sans retenue est une excuse bien commode pour prélever ce qui appartient à tous et l'offrir au plus offrant. Les propriétaires d'usine se permettent de transformer les espaces publics en poubelles, en résidus et en agents pollueurs ; les entrepre­neurs encou­ragent la construction de quartiers luxueux et dépourvus d'utilité sur des dunes et des fleurs sauvages. Des clôtures ferment des plages.
Les autorités ont le devoir de fournir de l'eau salubre aux robinets, mais l'eau buvable est un moyen lucratif supplémentaire au lieu d'être un droit fondamental. Des politiciens font le commerce de biens communs et les transfèrent à des acquéreurs privés (pour des raisons extérieures), sans porter ces faits à la connaissance des citoyens.
Le bord de mer, la colline et la rue ne sont pas seulement des terrains immobiliers. Il est interdit de vendre l'avenir au nom de besoins infimes et immédiats.
Le rôle du gouvernement est de sauvegarder l'espace public, et non de le céder pour renforcer ceux qui y trouvent un intérêt, au détriment des citoyens. L'eau, l'air pur et les espaces verts sont des droits fondamentaux de tous les citoyens, et leur sort ne peut être déterminé qu'avec la coopération du public et l'estimation du bien commun."
La propriété publique

[Retour haut de page]


Sources:

Figaro - Les conseils du jour de Jean-Marc Lorach
www.univers-nature.com
www.eco-conseils.com
www.danger-sante.org
Les Verts en Israël

[Retour haut de page]



Nous écrire
Retour à la Page d'Accueil
[Retour à la page précédente]


    Valid XHTML 1.0 Transitional