Accueil | Publications | Écrire à plusieurs | Mots qui rient | Carterie | Expositions | Tremplin aux idées | Annonces | Cadeaux


Grand Bêtisier

Définitions

Grand Cru 2013

  • ÊTRE AU BOUT DU ROULEAU : : Situation très peu confortable, surtout quand on est aux toilettes.
  • FACEBOOK : Le seul endroit où tu parles à un mur sans être ridicule.
  • GPS : Seule femme que les hommes écoutent pour trouver leur chemin.
  • TASER : Instrument utilisé afin de mieux faire passer le courant entre la police et la jeunesse.
  • SUDOKU : Qui a le Sudoku a le nord en face.
  • PORTE-CLEFS : Invention très pratique qui permet de perdre toutes ses clefs d'un seul coup au lieu de les perdre une par une.
  • ÉTAT : Système mafieux le mieux organisé de tous les temps.
  • CRAVATE : Accessoire servant à indiquer la direction du cerveau de l'homme.
  • CARLA BRUNI : Blanche-neige moderne ayant eu une préférence pour un des sept nains : Grincheux.
  • MAISON BLANCHE : Actuellement Barack noire.
  • VOITURE : Invention ingénieuse, permettant d'avoir 110 chevaux dans le moteur et un âne au volant.
  • PARENTS : Deux personnes qui t'apprennent à marcher et à parler pour ensuite te dire de t'asseoir et de fermer ta gueule.
  • ORTEIL : Appendice servant à détecter les coins de portes.
  • ÉGALITÉ DES SEXES : Nouveau concept créé par les hommes pour ne plus payer le restaurant.
  • MONTER UN MEUBLE IKEA : Expression moderne signifiant "passer un weekend de merde".

*
  • ADOLESCENT : Personne qui se conduit comme un bébé lorsqu'on ne la traite pas comme un adulte
  • AMI(E):
    1. Personne qui sait tout sur vous et vous aime bien quand même.
    2. Membre du sexe opposé de votre connaissance qui montre quelques imperfections physiques rendant toute envie de coucher avec lui/elle totalement impensable.
  • AMOUR : Mot en cinq lettres, trois voyelles, deux consonnes et deux idiots.
  • ARGENT : Ce qui permet d'avoir des nouvelles des enfants de temps à autre.
  • AUTOBUS : Véhicule qui roule deux fois plus vite quand on court après que lorsqu'on est dedans.
  • BABY-SITTER : Adolescent(e)s devant se conduire comme des adultes de façon à ce que les adultes qui sortent puissent se comporter comme des adolescents.
  • BANQUIER :
    1. Personne qui serait d'accord pour vous consentir un prêt à la condition que vous lui apportiez la preuve que vous n'en avez pas besoin.
    2. Homme secourable qui vous prête un parapluie quand il fait beau et vous le réclame dès qu'il commence à pleuvoir.
  • BOY SCOUT : Un enfant habillé comme un couillon, commandé par un couillon habillé comme un enfant.
  • CAPITALISTE : Personne qui se rend en voiture climatisée de son bureau climatisé à son club climatisé pour y prendre un bain de vapeur.
  • CHANDAIL : Vêtement que doit porter un enfant lorsque sa mère a froid.
  • CONFIANCE : Liberté que l'on accorde à une personne pour qu'elle fasse des bêtises.
  • CONSULTANT : Se dit de celui qui consulte ta montre, te dit l'heure et te fait payer la prestation.
  • CONSCIENCE :
    1. Cette chose pénible entre les siestes.
    2. Ce qui vous fait penser que quelqu'un peut regarder quand vous allez faire quelque chose de mal.
    3. Ce qui vous empêche de jouir de vos péchés.
  • COURAGE : Art d'avoir peur sans que cela paraisse.
  • DANSE : Frustration verticale d'un désir horizontal.
  • DETTE NATIONALE : Dette monstrueuse, payable par la génération à venir - ce qui explique pourquoi les bébés hurlent à la naissance.
  • ECONOMISTE : Expert qui saura demain pourquoi ce qu'il a prédit hier n'est pas arrivé aujourd'hui. Quelqu'un qui ne sait pas de quoi il parle, et vous fait sentir que c'est de votre faute. Capable de vous expliquer demain pourquoi il s'est trompé aujourd'hui.
  • ÉGOÏSTE : Qui ne pense jamais à moi.
  • FACILE : Se dit d'une femme qui a la moralité sexuelle d'un homme.
  • FORÊT VIERGE : Forêt où la main de l'homme n'a jamais mis le pied.
  • GYNÉCOLOGUE : personne qui travaille là où les autres s'amusent.
  • HARDWARE : partie de l'ordinateur qui reçoit les coups quand le software se plante.
  • INTELLECTUEL : se dit d'un individu capable de penser pendant plus de deux heures à autre chose qu'au sexe.
  • INTERROMPRE : Écouter plus vite que la personne en face ne parle.
  • MAL DE TÊTE : contraceptif le plus utilisé par les femmes.
  • MARIAGE :
    1. Union qui permet à deux personnes de supporter des ennuis qu'ils n'auraient pas eus, s'ils étaient restés seuls.
    2. Forme de jeu de hasard, où la femme ne sait jamais à l'avance le montant de sa pension alimentaire.
    3. École où certains hommes apprennent rapidement, et où d'autres continuent de discuter.
  • NYMPHOMANE : terme utilisé par certains hommes pour désigner une femme qui a envie de faire l'amour plus souvent qu'eux.
  • OPTIMISTE :
    1. Personne qui commence à faire ses mots croisés au stylo-bille.
    2. Qui croit que ce monde est le meilleur des mondes !
  • ORTHODONTISTE : Magicien qui vous met dans la bouche, une partie de ce qu'il vous retire des poches.
  • PARENTS : Deux personnes qui montrent à un enfant à parler et à marcher, pour ensuite lui dire de fermer sa gueule et de s'asseoir.
  • PARESSE : Habitude de se reposer avant la fatigue.
  • PARLEMENT : Nom étrange formé des verbes «parler» et «mentir».
  • PESSIMISTE : optimiste qui a l'expérience.
  • PROGRAMMEUR : personne qui résout, de manière incompréhensible, un problème que tu ignorais avoir.
  • PROGRÈS : Doctrine qui consiste à compliquer ce qui est simple.
  • PSYCHIATRE : Un type qui vous pose un tas de questions dispendieuses, que votre femme vous pose pour rien.
  • PSYCHOLOGUE : c'est celui qui regarde les autres quand une jolie femme entre dans une pièce.
  • RASEUR : Personne qui vous parle quand vous voudriez qu'elle vous écoute.
  • RÉVEIL-MATIN : Instrument inventé pour réveiller les gens qui n'ont pas de jeunes enfants.
  • SARDINE : Petit poisson sans tête qui vit dans l'huile.
  • SECRET : Information que l'on ne communique qu'à une seule personne à la fois.
  • SNOBISME : Action de s'acheter des choses qu'on n'aime pas avec de l'argent qu'on n'a pas dans le but d'impressionner des gens qu'on n'aime pas.
  • SOBRE : Condition qui vous rend le coup de foudre presque impossible.
  • SYNONYME : Mot à écrire à la place de celui dont on n'est pas certain de l'orthographe.
  • TRAVAIL D'ÉQUIPE : C'est la possibilité de faire endosser les fautes aux autres.
  • VEDETTE : Personne qui travaille dur toute sa vie pour être connue, et qui porte ensuite de grosses lunettes noires pour ne pas être reconnue.

Retour haut de page

Modes d'emploi

(lu sur des notices d'emballages)

danger
  • Sur un somnifère Nytol : Attention ce produit peut entraîner un état de somnolence.
  • Sur une tronçonneuse suédoise : Ne pas essayer d'arrêter la chaîne avec les mains ou les parties génitales.
  • Sur un savon DOVE : Utiliser comme un savon normal.
  • Sur un tiramisu Tesco's : Date de consommation, voir ci-dessous.
    (En dessous, juste à côté de la date limite de consommation): Ne pas retourner.
  • Sur un pudding Marks and Spencer : Le produit sera chaud après avoir été réchauffé...
  • Sur la boîte d'un fer ROWENTA : Ne pas repasser les vêtements à même le corps.
  • Sur un sachet de FRITOS : Grand concours, nombreux prix, gratuit sans obligation d'achat. Détails à l'intérieur du paquet...
  • Sur un sirop pour la toux pour enfant : Ne pas conduire ou utiliser de machine-outil après absorption.
  • Sur des guirlandes lumineuses de Noël : Pour usage intérieur et extérieur uniquement.
  • Sur un robot de cuisine japonais : Ne doit pas être utilisé pour un autre usage.
  • Sur un paquet de cacahuètes Steinsbury : Avertissement : contient des cacahuètes.
  • Sur un sachet d'arachides : Attention, contient des noix.
  • Sur un paquet de biscuits apéritif American Airlines : Instructions : 1. Ouvrir paquet. 2. Manger biscuit.
  • Sur une ampoule électrique : Ne pas avaler.
  • Sur une paire de ciseaux : Attention, cet objet peut couper !
  • Sur une boîte de peinture : Ce produit est salissant.
  • Sur une crème de beauté pour le visage : Si vous découvrez l'apparition de boutons, de rougeurs, d'abcès ou si la peau se fissure, consultez votre médecin.
  • Sur le dessous d'une boîte à gâteaux : Ne pas tourner la boîte à l'envers.
penseur
  • Sur un repas surgelé : Suggestion pour servir : décongeler.
  • Sur la boîte d'un couteau de cuisine : Garder en dehors des enfants.
  • Sur une boîte d'allumettes : Produit inflammable !

Retour haut de page

Les phrases qui tuent...

Au travail :

  • Depuis mon dernier rapport, cet employé a atteint la cave et il a même commencé à creuser.
  • Ses hommes le suivraient n'importe où... mais seulement par curiosité morbide.
  • Une flaque d'eau a plus de profondeur que lui.
  • Elle s'imagine être compétente.
  • Pourra devenir un bon employé... mais je crains que cela ne lui arrive pas avant sa retraite.
  • Il se fixe des standards personnels des plus bas, et systématiquement, il ne parvient pas à les obtenir.
  • Cet employé ira loin - et plus tôt il partira, mieux ce sera.
  • Cet employé prive quelque part un village de son idiot.

Au lycée :

  • A choisi un bon ami depuis le début de l'année... Le radiateur
  • Attentif en classe... au vol des mouches.
  • Esprit, es-tu là ?
  • En progrès : n'a fait aucune faute d'orthographe sur son nom et prénom.
  • En nette progression vers le zéro absolu !
  • A touché le fond... mais creuse encore.
  • A les prétentions d'un cheval de course et les résultats d'un âne.
  • Participe beaucoup à la bonne ambiance de la classe : se retourne parfois... pour regarder le tableau.
  • Ensemble bien terne, élève peu lumineux.
  • Elève brillant... par son absence.
  • Dors en cours, sur le clavier ou le tapis de souris, selon l'urgence.
  • Ne se réveille que pour boire son café à l'intercours.
  • Des progrès mais est toujours nul.
  • L'apathie a un visage.
  • Sèche parfois le café pour venir en cours.
  • Un vrai touriste aurait au moins pris des photos.
  • En forme pour les vacances.
  • Fait preuve d'un absentéisme zélé.
  • Fait des efforts désespérés... pour se rapprocher de la fenêtre.
  • Hiberne probablement... printemps arrivé, toujours pas réveillé.
  • Elle mâche... elle parle... elle mâche... elle parle...
  • Sait lire, saura bientôt écrire, quant à compter...
  • Est présent, physiquement, au cours.
  • Élève fantôme, n'a même pas fait une apparition.
  • Cet élève travaille bien, quand il est sous surveillance permanente.
  • Pratiquement toujours dans les nuages. Ne redescend sur terre que sous forme de perturbation.
  • Déserte parfois le bistrot pour assister à mes cours.
  • Réfléchit autant que les cylindres de sa grosse moto.
  • Se tient près du radiateur l'hiver pour être plus près de la fenêtre l'été.
  • Poursuit ses études sans espoir de les rattraper.
  • Son niveau ne s'est pas amélioré... C'est bon signe : on aura toujours de quoi se marrer.
  • Ne répond presque jamais lorsqu'on l'interroge – et cela vaut mieux !
  • Ira loin... derrière.
  • Ses pensées sont si profondes... qu'elles ne remontent plus à la surface.
  • Style : s'il y en a un, à revoir complètement.
  • N'essayez pas de comprendre, vous reverrez tout ça l'année prochaine.

Retour haut de page

Mots d'excuse

(Les fautes d'orthographe n'ont pas été corrigées...)
  • A la cantine, les surveillants l'ont obligé à sucer tous les morceaux de la poule.
  • Monsieur veuillez excuser l'absence de mon fils, je l'ai utilisé pour mes besoins.
  • Ummet et Yssuf était en retard, et c'est pour ça qui sont était en retarre.
  • Si vous ne croyez pas les mots d'excuses que je fais pour mon fils, vous n'avez qu'à demander à son père puisque c'est lui qui les fait !
  • Madame mon fils n'est pas venu à l'école parce que ces chaussons était troués
  • Mon fils n'aime pas sa maîtresse et mon mari non plus.
  • Ma fille n'arrête pas d'être embêté par des garçons plus grands pendant les récréations qui lui soulèvent ses jupes pour la regarder ou même mettre leurs doigts.
  • C'est mon fils à moi et je n'ai pas à vous donner des raisons valables de pourquoi il a manqué la classe !
  • Ce n'est pas moi le professeur, c'est vous ! Alors ne reprochez pas à mon fils de ne rien foutre à la maison! Chacun son boulot !
  • Demain mon fils sera absent car je pense qu'il sera malade vu que c'est l'examen...
  • Vous employez toujours des grands mots ronflants, éducation physique par exemple, alors que c'est jamais que de la gym...
  • Mon fils est intelligent comme sa mère et moi, c'est de famille chez nous...
  • Excusez mon fils, il a des excuses.
  • Ma fille ne sait toujours pas compter et on ne peut pas compter sur vous...
  • Ma fille à passé l'oral par écrit...
  • La première fois que l'instituteur a châtré mon fils pour une bêtise, je n'ai pas réagi. Mais quand il s'est mis à le châtrer tous les jours pour des rien du tout, juste parce que sa tête lui revient pas, j'ai décidé de prendre la mort aux dents.
  • Ayant des diffilcutés à retenir, je suis entièrement d'accord pour que Delphine travaille aux heures de classe.
  • Excusez mon fils qui a dû venir avec moi à mon enterrement...
  • Je refuse de vous payer l'assurance scolaire pour les petits car moi j'élève mes enfants à la dure et si ils leurs arrivent quelque chose c'est comme ça qu'ils apprendront que la vie c'est pas une partie de plaisir.
  • 2 et 2 ça fait 4 et toutes vos réformes de l'enseignement n'y changeront rien!
  • Les calculettes c'est des inventions de feignants qui ne savent même plus compter leurs tables de multiplication sur les doigts...
  • Si vous continuez à harcelez mon fils, j'irai expliquer au ministre de la culture qui vous êtes vraiment !
  • Ma file s'appelle Véronique et tous les garçons l'embêtent à faire des plaisanteries du genre que vous connaîssez bien: deux qui la tiennent, trois qui la...
  • Si Eric a écrit "beaux vins" au lieu de "bovins" dans la dictée, remarquez d'abord qu'il l'a écrit sans faire de faute, ce qui est normal puisque son oncle est viticulteur dans le midi.
  • Ne touchez plus ma fille, il y a déjà son père pour ça.
  • Non mais regardez-vous, vous vous dites professeur et vous ne savez même pas prendre ma fille dans le bon sens !...
  • N'hésitez pas à taper sur mon fils s'il est trop discipliné.
  • Mon fils se plaint qu'il n'a pas le droit d'aller faire ses besoins pendant les cours. N'allez pas vous plaindre après ça s'il vous inonde sa culotte !
  • Je vous autorise à éduquer mon fils comme moi et à lui apprendre surtout les taloches et les coups de pied au cul !
  • Votre exercice était tellement évident que personne n'a jamais rien compris.
  • Moi j'y comprends rien à vos nouvelles notes: Quand j'étais petite, ça allait de 0 à 10 et maintenant c'est des lettres de l'alphabet... A, B, C, D, pour moi c'est du charabia et je n'arrive pas à savoir si la petite est une cancre ou une bonne élève.
  • Paul est tombé hier soir de bicyclette ; il a eu le front ouvert et le pantalon déchiré. Le docteur l'a recousu et je vous le renverrai quand il sera repassé. Mes respects.
  • Irène sait déchirer la jambe a un fil de ronce. Je lui ai mit de l'alcool et une bande vieille peau autour. Je vous demanderai qu'elle ne joue pas à la récréation.
  • Ma fille ne peut pas aller à l'école. Elle va du haut et du bas. Quand elle ira plus elle ira.
  • je n'est pas comprit que Gérard aille un zéro en composition d'orthographe alor qu'ici il a pas de fotes dans les dictés qu'ont lui fé fer a la maison. Veullé revoir sa copie. Remerciement.
  • Monsieur l'instituteur, Ses notes à Bernard descende tout les mois. C'est vous qui devené plus sévère ou c'est lui qui deviens paresseux. Dites le nous pour qu'on ces vice vite.
  • Vu que Léon a le ver solitaire, veuillez l'autoriser à manger son cent d'ouiches à lar écréation. Merci.
  • Mireille est rentrée hier soir avec une bonne grippe. Je lui ai fait garder le lit et lui ai donné un bon grog avec un sexe de citron. Si cela lui fait de l'effet, je la renverrai vendredi.
  • Veuillez excuser ma fille Carméla de s'être apsenté car elle avait la fièvre et le rhum !
  • Ma mère étant au plus mal, j'ai gardé le petit devant l'extrait montion. Je vous envoie le certificat médical de sa grand-mère. Ne lui dites rien, je vous prie. La mort le punira assez.
  • Norbert s'est électrifié en réparant une lampe s'est pourquoi il a une ampoule a sa main bande dont je mets au courant.
  • Serge s'est ouvert le talon de la main avec le couvercle d'une boite de conserve. Quand il sera siquatrisé, je vous l'enverrai de nouveau.
  • Monsieur le maitre d'école, L'ane étant malade veiller autorisé mon fil a le remplacé pour la journée de demain. Ca m'obligerait beaucoup a cause des foins.
  • Joseph ma porter les fotos. Elle sont toute noire. Tacher de tiré sa au clair sinon jan veu pas.
  • Louis a été empoisoné par de la crème aux œufs pas frais et moi aussi ainsi que mon mari. Je ne vous envoie donc qu'Isabelle aujourd'hui. Elle na rien parce qu'elle a eu la chance d'être puni et d'être privé de dessert. Vous êtes toujours invité à la maison avec madame. Je vous diré le jour quand ça ira mieux pour nous.
  • Paulette a manqué hier pour cause qu'on déménagai. Rendai lui son mot car ji ai marquer les comission au derrière pour ce soir. Elle sen rapelera pas sans ça.
  • Mireille est restée à la maison ces derniers jours car elle n'est pas dans son assiette; je crois que c'est l'agin gras qui commence !

Retour haut de page

Cancreries

  • Castor a pris le pouvoir grâce à une guérilla urbaine dans les campagnes.
  • Comme souvent, le peuple s'en est pris à un bouc et mystère.
  • D'après le calendrier hébraïque, on est en 5757 après Jésus-Christ.
  • Depuis Archimède, les bateaux flottent...
  • En 1934, Citroën révolutionne la construction automobile en sortant la traction à vent.
  • En 2020, il n'y aura plus assez d'argent pour les retraites à cause des vieux qui refusent de mourir.
  • II fut condamné après un procès en bonnet de forme.
  • L'hippopotamus est le siège du système neurovégétatif.
  • L'homosexualité n'est pas une maladie, mais personne n'aimerait l'attraper.
  • L'indice de fécondité doit être égal à deux pour assurer le renouvellement des générations parce qu'il faut être deux pour faire un enfant. On peut s'y mettre à trois ou quatre mais deux suffisent.
  • La datation au carbone 14 permet de savoir si quelqu'un est mort à la guerre.
  • La force de Coriolis provoque des cyclones dans les lavabos.
  • La terre rote sur elle-même.
  • Le cerveau a des capacités tellement étonnantes qu'aujourd'hui pratiquement tout le monde en à un.
  • Le cerveau a deux hémisphères, l'un pour surveiller l'autre.
  • Le chauffage au gaz revient moins cher mais disjoncte tout le temps.
  • Le chèvre est un fromage fait avec du lait de brebis.
  • Le gouvernement de Vichy siégeait à Bordeaux.
  • Le mètre est la dix-millionième partie du quart du méridien terrestre, pour que ça tombe juste on a arrondi la terre.
  • Le Tsar a perdu le pouvoir malgré les occases.
  • Le Vietnam est la capitale du Liban.
  • Les Allemands nous ont attaqués en traversant les Pyrénées à Grenoble.
  • Les continents dérivent, peinards.
  • Les escargots sont homosexuels.
  • Les Français sont de plus en plus intéressés par leur arbre gynécologique.
  • Les passagers de première classe ont moins d'accident que les passagers de deuxième classe.
  • Les riches bouffent le gâteau ; les pauvres se contentent des miettes. Plus le gâteau est gros plus les miettes sont grosses.
  • Les végétaux fixent l'oxygène grâce aux globules verts.
  • Lénine et Stallone.
  • Napoléon III était le neveu de son grand-père.
  • Privé de frites, Parmentier inventa la pomme de terre.
  • Quand il voit, l'œil ne sait pas ce qu'il voit. II envoie une photo au cerveau qui lui explique.
  • Un collectionneur de timbres est un pédophile.
  • Un prévenu est quelqu'un qu'on a mis au courant.
  • Un ver solitaire est un ver qui vit tout seul à la campagne.
Préceptes de l'écolier :
  • Nous avons toujours raison, même si ils ne nous la donnent jamais.
  • Nous ne copions jamais, nous vérifions nos doutes.
  • On n'écrit pas sur les tables, on les décore.
  • On insulte pas les prof, on leur rappelle juste qui ils sont.
  • On ne flemmarde pas, on étudie les mouches.
  • On ne lit pas de magazines, on s'informe.
  • On ne regarde pas de photos pornos, on étudie l'anatomie du corps humain.
  • On ne se fait pas passer de mots, on étudie un moyen de communication.
  • On ne dort pas en classe, on réfléchit.
  • On ne parle pas, on échange des expressions.
  • On ne mâche pas de chewing-gum, on stimule nos muscles.
  • On ne jette rien, on ne fait que étudier la loi de la gravite.
  • On ne rit pas, on est heureux.

Retour haut de page

La vie à deux

  • 6 semaines : Je t'aime.
  • 6 mois : Mais oui, je t'aime.
  • 6 ans : Si je ne t'aimais pas, il y a longtemps que je me serais tiré.
  • 6 semaines : Bonsoir mon Amour.
  • 6 mois : Coucou, bonne journée ?
  • 6 ans : Salut, y a du courrier ?
  • 6 semaines : Chérie, c'est ta mère au téléphone.
  • 6 mois : C'est pour toi !
  • 6 ans : Téléphone !
  • 6 semaines : Tu n'as pas eu une enfance très drôle.
  • 6 mois : C'est vrai qu'ils sont chiants tes parents !
  • 6 ans : Tu as vraiment de qui tenir !
  • 6 semaines : Je t'emmène au Népal.
  • 6 mois : Tu veux vraiment aller à Deauville ?
  • 6 ans : On n'est pas bien ici ?
  • 6 semaines : J'ai pensé qu'un bijou te ferait plaisir.
  • 6 mois : Un vase, c'est toujours utile.
  • 6 ans : Tiens, tu t'achèteras ce que tu veux !
  • 6 semaines : Qu'est-ce que tu as envie de voir ?
  • 6 mois : Si on allait voir James Bond ?
  • 6 ans : J'ai vu le nouveau James Bond, tu devrais y aller !
  • 6 semaines : Ce n'est pas grave, ça ne tache pas.
  • 6 mois : Fais attention, voyons !
  • 6 ans : Ce que tu peux être maladroite !
  • 6 semaines : Je ne suis pas tout à fait d'accord.
  • 6 mois : Là, tu as tort !
  • 6 ans : C'est complètement idiot ce que tu dis !
lui
  • 6 semaines : Tu es vraiment une excellente cuisinière.
  • 6 mois : Qu'est-ce qu'il y a pour dîner ?
  • 6 ans : Encore des pâtes !
elle
  • 6 semaines : Que veux-tu boire ?
  • 6 mois : Je prendrais bien un Martini !
  • 6 ans : Tu as oublié les glaçons !
  • 6 semaines : Elle te va bien cette robe.
  • 6 mois : Encore une nouvelle robe ?
  • 6 ans : Combien, la robe ?
  • 6 semaines : Tu n'as pas à t'excuser, ce n'est rien !
  • 6 mois : Tu ne peux pas faire attention tout de même ?
  • 6 ans : Eh ! Bordel de merde !!!

Les femmes ont toujours le dernier mot...

  • Lui : Pourquoi mets-tu un soutien-gorge ? Tu n'as rien !
  • Elle : Tu mets bien des caleçons, non ?
  • Lui : On tire un coup, vite fait ?
  • Elle : Quelle différence cela ferait-il avec les autres fois ?
  • Lui : On essaye une position différente ce soir ?
  • Elle : Ouais, bonne idée ! Tu te mets derrière la table à repasser et je m'assieds sur le canapé devant la télé.
  • Lui : Pourquoi tu ne me dis jamais quand tu jouis ?
  • Elle : Je le ferais bien mais tu ne veux pas que je t'appelle au boulot...
  • Lui : Moi tu sais, cinq centimètres de plus et je serais un roi.
  • Elle : Oui, et deux centimètres de moins, tu serais une reine.
  • Lui : Pourquoi restes-tu avec moi ?
  • Elle : Pour avoir un sujet de conversation au bureau.

Malentendus

1er malentendu
  • Une femme épouse un homme dans l'espoir qu'il changera et il ne change pas.
  • Un homme épouse une femme dans l'espoir qu'elle ne changera pas et elle change.
2ème malentendu
  • Une femme se préoccupe de son avenir jusqu'à ce qu'elle trouve un mari.
  • Un homme ne s'inquiète jamais de l'avenir jusqu'à ce qu'il trouve une femme.
3ème malentendu
  • Le succès d'un homme se mesure à sa capacité à gagner plus d'argent que sa femme ne peut en dépenser.
  • Le succès d'une femme se mesure à sa capacité à trouver ce type d'homme.
4ème malentendu
  • Les hommes mariés vivent plus vieux que les célibataires.
  • Mais ils ont une plus grande envie de mourir.
5ème malentendu
  • Un homme paiera volontiers 10 francs pour quelque chose qui en vaut 5 mais qu'il désire vraiment.
  • Une femme paiera volontiers 5 francs pour quelque chose qui en vaut 10 et dont elle se fout royalement.
6ème malentendu
  • Tout homme marié devrait apprendre à oublier ses erreurs de jeunesse.
  • Mais à quoi bon deux personnes se rappelant les mêmes détails ?
7ème malentendu
  • Lorsqu'un couple se dispute, une femme a toujours le dernier mot.
  • Tout ce qu'un homme peut dire après n'est que le commencement d'une nouvelle dispute.

Pensées

Le chameau
  • Le mariage est comme un mirage dans le désert : palais, cocotiers, chameaux...  
    Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau.
  • Quand un jeune marié a l'air heureux, on sait pourquoi.
    Quand un homme marié depuis 10 ans a l'air heureux, on se demande pourquoi.

Curiosités de la langue française

  • Un gars : C'est un jeune homme
  • Une garce : C'est une pute
  • Un courtisan : C'est un proche du roi
  • Une courtisane : C'est une pute
  • Un masseur : C'est un kiné
  • Une masseuse : C'est une pute
  • Un coureur : C'est un joggeur
  • Une coureuse : C'est une pute
  • Un rouleur : C'est un cycliste
  • Une roulure : C'est une pute
  • Un professionnel : C'est un sportif de haut niveau
  • Une professionnelle : C'est une pute
  • Un homme sans moralité : C'est un politicien
  • Une femme sans moralité : C'est une pute
  • Un entraîneur : C'est un homme qui entraîne une équipe sportive
  • Une entraîneuse : C'est une pute
  • Un homme à femmes : C'est un séducteur
  • Une femme à hommes : C'est une pute
  • Un homme public : C'est un homme connu
  • Une femme publique : C'est une pute
  • Un homme facile : C'est un homme agréable à vivre
  • Une femme facile : C'est une pute
  • Un homme qui fait le trottoir : C'est un carreleur
  • Une femme qui fait le trottoir : C'est une pute

Retour haut de page

Questions

  • Pourquoi "séparé" s'écrit-il tout ensemble alors que "tout ensemble" s'écrit séparé ?
  • Pourquoi "abréviation" est-il un mot si long ?
  • Pourquoi les Kamikazes portaient-ils un casque ?
  • D'où vient l'idée de stériliser l'aiguille qui va servir à faire une injection létale à un condamné à mort ?
  • Pourquoi les choses se trouvent-elles toujours au dernier endroit où on les cherche ?
  • Si Newton avait dormi sous un cocotier, serait-on là pour en parler ?
  • En cas de guerre nucléaire, est-ce que l'électromagnétisme produit par les bombes thermonucléaires risquerait d'endommager mes cassettes vidéo ?
  • Quel est le synonyme de synonyme ?
  • Pourquoi n'y a-t-il pas de nourriture pour chat avec goût de souris ?
  • Si rien ne se colle au Téflon, comment l'a-t-on collé à la poêle ?
  • Pourquoi les ballerines marchent-elles toujours sur la pointe des pieds ? Ne serait-il pas plus simple d'embaucher des ballerines plus grandes ?
  • Je veux acheter un boomerang neuf. Comment puis-je me débarrasser du vieux ?
  • Pourquoi les établissements ouverts 24 heures sur 24 ont-ils des serrures ?
  • Pourquoi ne fabrique-t-on pas les avions avec le même matériau dont on fabrique les boîtes noires des avions ?
  • Si un mot est mal écrit dans le dictionnaire, comment peut-on faire pour le savoir ?
  • Comment Donald Duck peut-il avoir des neveux s'il n'a pas de frères et sœurs ?
  • Si Superman est tellement malin, pourquoi est-ce qu'il met son slip par-dessus son pantalon ?
  • Quand on te prend en photo à côté de Mickey, est-ce que l'homme à l'intérieur de Mickey sourit ?
  • Qu'arrive-t-il à ton poing quand tu ouvres ta main ?
  • On dit que seulement dix personnes au monde comprenaient Einstein. Personne ne me comprend. Suis-je un génie ?
  • Quand une voiture roule, est-ce que l'air à l'intérieur des pneus tourne ?
  • Si un chat retombe toujours sur ses pattes, et une tartine beurrée retombe toujours du côté du beurre, que se passe-t-il quand on attache une tartine beurrée sur le dos d'un chat et qu'on les jette par la fenêtre ?
  • De quelle couleur est un caméléon quand il se regarde dans la glace ?
  • Sur une navette spatiale qui voyage à la vitesse de la lumière, est-ce que des phares sont vraiment nécessaires ?
  • L'institutrice demande :
    - Quand je dis "je suis belle", quel temps est-ce ?
    L'élève répond :
    - Le passé, madame.
  • Dans la phrase "Le voleur a volé les pommes", où est le sujet ? Réponse : "En prison".

Retour haut de page

Les métiers en crise

Les métiers en crise
  • Les boulangers ont des problèmes croissants.
  • Chez Renault la direction fait marche arrière, les salariés débrayent.
  • À EDF les syndicats sont sous tension.
  • Les bouchers veulent défendre leur bifteack.
  • Les éleveurs de volaille sont les dindons de la farce : ils en ont assez de se faire plumer.
  • Pour les couvreurs c'est la tuile.
  • Les horlogers sont très remontés, ils passent un mauvais quart d'heure.
  • Les faïenciers en ont ras le bol.
  • Les agriculteurs sont dans les choux, ils en ont gros sur la patate.
  • Les éleveurs de chiens sont aux abois.
  • Les brasseurs sont sous pression.
  • Les cheminots menacent d'occuper les locos : ils veulent conserver leur train de vie.
  • Les veilleurs de nuit en ont assez de vivre au jour le jour.
  • Les pédicures doivent travailler d'arrache-pied.
  • Les ambulanciers ruent dans les brancards.
  • Les pêcheurs ont pris la mouche et haussent le ton.
  • Les revenus des plombiers sont plombés
  • Les prostituées sont dans une mauvaise passe.
  • Les imprimeurs sont déprimés.
  • Les cafetiers trinquent.
  • Les carillonneurs ont le bourdon.
  • Les électriciens font de la résistance.
  • Les dessinateurs font grise mine.

Retour haut de page

Débutants en informatique

- Secrétaire : Vous me dites "pas de majuscules pour le mot de passe", c'est bien ça ?
- Informaticien : Exact.
- Secrétaire : Et, les chiffres, je les mets en minuscule aussi ?

- Client : Bonjour, je n'arrive pas à me connecter chez vous...
- Informaticien : D'accord, on va régler tout ça, tout d'abord, j'ai besoin de savoir si vous êtes sur 3-1, 95, 98 ou Linux.
- Client : Non monsieur, je suis sur Paris, 75

- Secrétaire : J'ai un problème avec Windows...
- Informaticien : Qu'avez vous sur l'écran ?
- Secrétaire : Euh... un pot de fleur.
- Informaticien : Non, je veux dire "qu'est-ce qui est écrit?"
- Secrétaire : Ah ! euh... Sony !

- Client : Je ne trouve plus l'endroit ou j'ai installé votre produit.
- Informaticien : Double-cliquez sur le Poste de Travail, s'il vous plaît.
- Client : C'est où, ça ?
- Informaticien : A l'écran, avez-vous une icône "Poste de Travail" ?
- Client : Je ne comprends rien du tout, pourquoi me parlez-vous de poste de travail ?
- Informaticien : Vous n'avez pas de poste de travail ?
- Client : Non monsieur ! Je suis retraité, moi !

- Informaticien : Décrivez-moi votre écran...
- Client : [Echap], [F1], [F2], [F3]...
- Informaticien : Non ! Ca c'est votre clavier ! L'écran, c'est la télé...
- Client : Vous me prenez pour un con ou quoi ?

- Client : Je suis en train de m'inscrire sur votre site, mais je ne comprends pas tout...
- Informaticien : D'accord, on va voir ça ensemble.
- Client : On me demande de saisir les coordonnées de l'endroit d'où j'appelle, un numéro de téléphone ... Je mets quoi ?
- Informaticien : Vous mettez le numéro de téléphone de l'endroit d'où vous vous connectez... De chez vous quoi...
- Client : D'accord... Voila... Ensuite, on me demande une ville...
- Informaticien : Vous mettez les coordonnées de l'endroit d'ou vous appelez.
- Client : Donc, je mets ma ville...
- Informaticien : Oui...
- Client : Voila... Et maintenant on me demande un code postal..
- Informaticien : ...
- Client : Allo ? je mets quoi ?
- Informaticien : (agacé) Votre code postal !
- Client : (sincèrement désolé) Excusez-moi si je vous embête, mais je ne connais pas grand-chose à l'informatique, vous savez...
- Informaticien : Monsieur, faites [CONTROL] [ALT] [SUPPR].
- Client : Ah oui, je connais ça. (on entend en fond click-click-click-click...)
- Informaticien : Que se passe-t-il sur l'écran, Monsieur ?
- Client : Ben rien
- Informaticien : Recommencez [CONTROL] [ALT] [SUPPR]
- Client : click click click click...
- Informaticien : Et maintenant
- Client : Toujours rien...
- Informaticien : Comment faites-vous la manipulation ?
- Client : Ben j'appuie sur les touches "C", "O", "N", "T", "R", "O", "L" et après sur "A", "L","T" puis sur "S", "U", "P", "P" et enfin "R".
- Informaticien : (silence)
- Client : Y faut peut-être l'accent sur CONTROL, non ?

- Client : Mon disque dur est fêlé !
- Informaticien : Et y'a quoi à l'écran ?
- Client : Ben, que mon disque est fêlé !
- Informaticien : Lisez moi exactement ce qu'il y a sur l'écran.
- Client : Hard drive failure !

- Client : Ca me met nom d'utilisateur ou mot de passe incorrect
- Informaticien : Fermez la fenêtre Monsieur s'il vous plait.
- Client : Euh oui, c'est vrai qu'il y a un peu de bruit dehors...

- Cliente : Bonjour, j'ai mon Nescafé qui ne marche pas.
- Informaticien : Heu, je suis désole Madame, mais nous ne faisons pas de support pour les appareils électroménager...
- Cliente : Non non !!! C'est Nescafé pour Internet...
- Informaticien : (???) Heu ??? Vous ne voulez pas parler de Netscape par hasard ???
- Cliente : Oui c'est bien ça ! Netscape, Nescafé, c'est la même chose...

Enregistrement relevé dans un service d'assistance infor­ma­tique :

- Computer assistant, que puis-je pour vous ?
- Eh bien, j'ai un problème avec Word.
- Quelle sorte de problème ?
- J'étais en train de taper et soudain tout est parti.
- Parti ?
- Ca a disparu.
- Mmm. Et à quoi ressemble votre écran à présent ?
- À rien.
- À rien ?
- Il est vide ; il se passe rien quand je tape.
- Vous êtes toujours avec Word ou vous en êtes sorti ?
- Comment je sais ?
- Laissez tomber. Pouvez-vous bouger le curseur à l'écran
- Y a pas de curseur. Je vous ai dit, il se passe rien quand je tape.
- Est-ce que votre moniteur est allumé ?
- C'est quoi un moniteur ?
- Le truc avec l'écran qui ressemble à une télé. Est-ce qu'il y a une petite lumière qui vous dit qu'il est allumé ?
- Je ne sais pas.
- Et bien regardez à l'arrière de votre moniteur et regardez où va la prise de courant. Vous pouvez ?
- Je pense...
- Bien ! Suivez le cordon jusqu'à la prise, et dites-moi si elle est branchée.
- Oui.
- Derrière le moniteur, avez-vous remarqué qu'il y avait deux câbles branchés à l'arrière ?
- Non.
- Et bien il y en a deux. regardez à nouveau et trouvez le deuxième.
- ...Oui, c'est bon.
- Suivez-le et dites-moi s'il est solidement branché à l'ordinateur.
- Je ne peux pas l'atteindre.
- Oh. Pouvez-vous le voir ?
- Non.
- Même en vous penchant ou en vous mettant à genoux ?
- Oh non, c'est juste que je n'ai pas le bon angle, il fait si sombre.
- Sombre ?
- Oui, le bureau est éteint, la seule lumière vient de la fenêtre.
- Eh bien, allumez la lumière.
- Je ne peux pas.
- Pourquoi ?
- Parce qu'il y a une panne de courant.
- Une panne... Ah ! Voila la raison. Est-ce que vous avez encore les manuels et les boîtes et l'emballage que vous avez eus avec l'ordinateur ?
- Heu... Oui, c'est dans le placard.
- Bien ! Allez les chercher, débranchez votre système, emballez-le comme c'était quand vous l'avez eu. Et apportez-le au magasin où vous l'avez acheté.
- Vraiment ? C'est si sérieux ?
- J'en ai peur.
- Et qu'est-ce que je leur dis ?
- Dites-leur que vous êtes trop con pour posséder un ordinateur.

Retour haut de page


1 - 2 - 3
Retour haut de page
Bêtisier - Commentaires

Valid XHTML 1.0 Transitional


Toute reproduction totale ou partielle des informations de ce site ne peut se faire sans accord préalable des auteurs.